Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, DASES 100 G - Subvention à l’association “Médecins de l’Imaginaire” (16e) pour le programme d’art thérapie dans les hôpitaux parisiens au titre de l’année 2008. - Montant : 10.000 euros. Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l’association “Le Rire Médecin”.

Débat/ Conseil général/ Juin 2008


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DASES 100 G relatif à l?attribution d?une subvention de 10.000 euros à l?association ?Médecins de l?Imaginaire? (16e) pour le programme d?art thérapie dans les hôpitaux parisiens au titre de l?année 2008, sur lequel M. Hervé BENESSIANO a jugé plus opportun, et cela a été accepté, de débattre au moment du Conseil général de la proposition de v?u référencée n° 25 dans le fascicule.

Je donne la parole à M. BENESSIANO pour présenter ce v?u.

M. Hervé BENESSIANO. - En effet, ce projet de délibération concerne la subvention à l?association ?Médecin de l?imaginaire?, une formidable association qui ?uvre avec beaucoup de succès dans le cadre hospitalier. Il s?agit de demander - c?était le v?u posé par ailleurs, qui a été inclus dans le fascicule Conseil municipal, et pour lequel j?ai demandé qu?il puisse être rattaché à ce projet de délibération cet après-midi - la même chose pour l?association ?le Rire Médecin?.

Il s?agit d?une association qui, depuis plusieurs années, ?uvre également dans les hôpitaux avec un très grand talent. Elle a une soixantaine d?hôpiclowns et réalise plus de 50.000 visites et spectacles offerts aux enfants hospitalisés et à leurs parents. ?Le Rire Médecin? prévoit de créer dix nouveaux programmes dans les hôpitaux. Ils sont actuellement réalisés. Seulement, pour les mettre en ?uvre, ils ont besoin de subventions, au même titre que les médecins de l?imaginaire, qui oeuvrent complémentairement dans ces mêmes établissements hospitaliers.

Au travers de ce v?u, je souhaite qu?une subvention de 10.000 euros puisse être attribuée, lorsque toutes les démarches auront abouti, à cette association ?le Rire Médecin? au même titre que nous allons attribuer aujourd?hui, de manière positive, 10.000 euros à l?association médecin de l?imaginaire.

Elles font la même chose, elles ont le même objet et je trouve qu?il serait formidable d?encourager ?le Rire Médecin? à pouvoir faire toutes ces démarches. Je le dis d?autant plus, qu?elle avait déjà entamé auprès de la Ville l?année dernière une démarche de subvention qui s?est apparemment bloquée quelque part dans les méandres des services et elle n?osait plus reposer sa candidature en 2008. Cette occasion m?est donnée de pouvoir prendre le relais devant le Conseil général.

M. Christian SAUTTER, président. - Je me tourne vers M. Jean-Marie LE GUEN pour voir quel est l?avis de l?Exécutif sur l?éventualité de subventionner à hauteur de 10.000 euros l?association ?le Rire Médecin?.

M. Jean-Marie LE GUEN, au nom de la 6e Commission. Cette association, comme vous le savez, comme vient de le rappeler M. BENESSIANO, organise des animations auprès des personnes hospitalisées et je crois que cela a un rôle important pour les conditions d?accueil à l?hôpital.

Cette association a reçu une subvention de la Ville de Paris de 10.000 euros en 2003, mais elle n?a pas été subventionnée depuis.

Elle n?a toujours pas déposé de demande de subvention en 2008, mais je vous confirme que nous sommes tout à fait disposés et ouverts à instruire un dossier pour voir ce qu?il est possible de faire au regard des contraintes budgétaires et par ailleurs à l?instruction des demandes de subventions. Je ne veux pas être trop long.

M. Christian SAUTTER, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008, V. 54).

Il s?agit d?un v?u de principe. Il faut qu?il y ait dépôt d?une demande, comme l?a très bien dit M. LE GUEN.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 100 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2008, DASES 100 G).