Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DAC 146 - Transformation du site des anciennes Pompes funèbres de Paris situées 104, rue d’Aubervilliers (19e), en bâtiment à vocation culturelle. - Production déléguée d’un ensemble d’actions artistiques en préfiguration du 104, rue d’Aubervilliers. Autorisation à M. le Maire de Paris de signer le marché correspondant.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2006


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous allons poursuivre l?examen de l?ordre du jour de notre Conseil, notamment en poursuivant sur la 9e Commission et nous allons examiner le projet de délibération DAC 146 qui concerne la transformation du site des anciennes Pompes funèbres, le fameux 104.

La parole est à M. Jean VUILLERMOZ.

M. Jean VUILLERMOZ. - Merci, Madame la Maire.

Monsieur le Maire chargé de la Culture, je ferai une intervention qui reprendra évidemment les propos de mon ami Joël HOUZET, adjoint à la Culture dans le 19e arrondissement et qui a brillamment réussi, hier, une rencontre publique au Cabaret sauvage sur cette question du ?104?.

Nous nous félicitons que par ce projet de délibération nous entamions le début du processus artistique du 104 avec des objectifs que nous partageons : visite et mémoire du chantier, création d?un site Internet, création d?un spectacle en lien avec les habitants du quartier, préfiguration hors les murs à Paris et dans d?autres capitales européennes?

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je vais demander un peu de calme parce qu?il y a beaucoup de conversations particulières et on ne s?entend plus, sur un sujet très important et emblématique de notre mandature.

M. Jean VUILLERMOZ. - Et en ce qui concerne d?ailleurs cette création d?un spectacle en lien avec les habitants du quartier, la préfiguration hors les murs, il serait peut-être souhaitable qu?il y ait un accompagnement financier. Je ne sais pas de quelle façon on peut le faire, mais rappeler la mémoire de ce site, rappeler la mémoire de ce lieu me paraît être très important. Je sais qu?il y a eu déjà des films et il me semblerait utile de réfléchir à la possibilité d?aider à ce que ces films puissent passer dans ce quartier et, éventuellement, ensuite, dans ce lieu.

Je voudrais, au-delà des intentions, avoir des éléments plus précis. Le projet de délibération parle de la mise en place d?un processus de concertation associant la direction du 104, les élus, les associations, les habitants. C?est très bien. Quels en sont les critères ? Comment va-t-il se constituer ? L?idée d?une structure de veille était dans l?avant-projet définitif, est-ce la même chose ? Quel sera son statut ?

Les travaux commencent sur le site, plusieurs centaines de travailleurs seront sur le chantier. Quelles sont les clauses d?insertion mises en place ? Combien de jeunes cela concerne-t-il ? Je rappelle que je suis le Président de la Mission locale des 19e et 20e arrondissements et que, de ce point de vue, il me semble très utile que dans ce chantier des jeunes notamment de ?Curial-Cambrai? soient directement recrutés.

Ensuite, il y a aussi le P.L.I.E. Par exemple, a-t-on prévu aussi d?aider les artistes au R.M.I. ? Il y a dans ce quartier pas mal de gens qui sont au chômage et ce serait intéressant.

Quand sera choisie la structure juridique mise en place ? Est-ce bien une nouvelle S.E.M. dont il s?agit ? J?avais interrogé le Maire sur le travail de mémoire des anciennes Pompes funèbres et je n?ai toujours pas eu de réponse effective. Quels problèmes cela pose-t-il ? Pourquoi ne demande-t-on pas qu?un appel à projets se fasse sur cette thématique ?

Le multimédia sera très présent dans le 104, aussi bien d?un point de vue artistique que pour le centre de ressources et probablement l?espace de proximité. Le très haut débit va-t-il être mis en place ? Ou en est-on de la recherche d?entreprises commerciales présentes dans ?104? ? Cela a fait l?objet de nombreuses polémiques.

Vous savez que les interrogations sont nombreuses depuis le début de la construction de ce projet et que régulièrement des réunions publiques ont lieu avec les habitants, les artistes, les associations. Je souhaiterais avoir des réponses précises qui pourront être communiquées à l?ensemble des habitants du 19e arrondissement, mais plus particulièrement des gens qui sont à côté du ?104?.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Jean VUILLERMOZ.

M. ChristopheGIRARD a la parole.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Cela me permet de faire une remarque. Quand il y a autant de brouhaha sur une communication qui concerne la culture, je pense que la gauche devrait faire attention et se souvenir qu?elle perd aussi les élections quand elle n?a plus la culture comme priorité !

M. VUILLERMOZ nous dit qu?il partage en effet nos objectifs et je m?en réjouis car c?est un travail collectif. En effet, Joël HOUZET qui est adjoint au Maire du 19e arrondissement, M. Roger MADEC, en charge de la culture a en effet pris une bonne initiative. Et j?encourage tous les adjoints à la culture, qu?ils soient communistes, ?Verts?, socialistes, radicaux de gauche ou M.R.C. à prendre des initiatives qui soutiennent les projets collectifs de la Municipalité. Et j?assume .

Le site des anciennes Pompes funèbres municipales a pour vocation d?accueillir des artistes de toutes disciplines ainsi que des activités économiques et commerciales. La Ville de Paris entend l?inscrire dès la phase de chantier dans son environnement urbain et lui donner une visibilité sur les scènes artistiques parisiennes et internationales. A cet effet, il a été demandé aux futurs directeurs de l?établissement, MM. FISBACH et CANTARELLA, choisis et recrutés par la Ville de Paris, de concevoir des actions artistiques, des créations d??u-vre, des productions et captations d?images qui se dérouleront pendant la période de chantier entre avril 2006 et décembre 2007.

Pour mener à bien cette opération, il a été décidé de procéder à la passation d?un marché de production délégué destiné à l?organisation d?interventions ponctuelles hors les murs et la préparation des manifestations de l?année 2007.

En sa séance du 20 mars 2006, la Commission d?appel d?offres de la Ville de Paris a décidé d?attribuer ce marché à la société anonyme simplifiée ?Les poissons volants? dont l?offre répond de manière satisfaisante aux spécifications du dossier de consultation. En particulier, durant la période de chantier, les moyens suivants pourraient être mis en ?uvre : captation vidéo du chantier, reportage photographique par des artistes avec des captations sonores, création d??uvres éphémères pour créer une mémoire artistique du ?104?. Les habitants le demandent, les élus appuient et je crois que cela fait partie de l?esprit du projet.

Mise en ligne sur Internet de la progression des travaux, organisation de visites guidées du chantier, de portes ouvertes, de réunions d?informations. Les artistes devront mettre en place des projets en liaison avec les habitants du quartier, auteurs, plasticiens, metteurs en scène ou chorégraphes pourraient ainsi venir travailler avec des groupes d?amateurs en vue de la création d?un spectacle.

Par ailleurs, une grande part de la préfiguration sera consacrée à la mise en place d?un réseau de structures modulaires du chantier qui pourrait être implanté à proximité du ?104?, ailleurs dans Paris, voire dans des capitales européennes. Je vous rappelle que le ?104?, comme le disait le président VUILLERMOZ a une vocation non seulement d?inscription dans le quartier et dans les arrondissements du 19e et du 18e, pour Paris et la Région Ile-de-France mais également de façon européenne car il s?agit bien là d?un projet européen.

Dans le cas de la préfiguration, la relation avec le quartier, et la concertation avec les acteurs locaux feront l?objet d?une attention toute particulière. Cela a déjà commencé. L?idée d?une structure de veille figurait effectivement dans l?avant-projet définitif sans statut précis.

En relation étroite avec Roger MADEC, le maire du 19e arrondissement, je souhaite une évaluation régulière de l?impact des actions développées au ?104? en relation avec le territoire environnant. Je tiens toutefois à souligner que les codirecteurs ont été choisis et nommés par la Ville. Une lettre de mission leur a été adressée qui constitue une sorte de contrat d?objectifs qu?il leur appartient de mettre en oeuvre dans le dialogue mais en leur laissant les coudées franches, si je puis me permettre cette expression.

Sur l?implication des jeunes du quartier dans le chantier je crois que c?est assez difficile à mettre en place mais que c?est en tout cas une volonté politique - nous veillerons, Mme DURLACH et moi, à ce que le résultat ne soit pas simplement l?objet d?une intention mais bien une mesure prise concrètement avec les moyens que la Ville pourra dégager.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, beaucoup Christophe GIRARD.

Je mets aux voix le projet de délibération DAC 146.

M. Jean VUILLERMOZ. - Très rapidement, c?est l?affaire d?une seconde. J?ai parlé d?un film qui avait été fait avant. Est-il possible d?envisager de le financer et voir ce qu?il est possible de faire avec ?

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Tout à fait, pardon pour cette omission. Je l?avais noté en vous écoutant. Le film, bien évidemment, détient un intérêt non négligeable et je demanderai aux directeurs artistiques de bien vouloir le regarder et de voir quelle est l?utilisation qui pourrait être faite de ce document.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 146.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DAC 146).