Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

62 - 2000, DAUC 254 - Examen des éléments financiers des Zones d'aménagement concerté arrêtés au 31 décembre 1999.2000, DVLR 113 - Communication de M. le Maire de Paris sur les résultats du recensement de 1999.2000, DAUC 178 - Attribution de la dénomination "rue de l'Empereur Julien" à une voie nouvelle du 14e arrondissement de Paris dans la Z.A.C. "Alésia-Montsouris".2000, DAUC 259 - Attribution des dénominations "villa de l'Astrolabe" et "villa du Mont-Tonnerre" à 2 rues du 15e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2000


M. Vincent REINA, adjoint, président. - Mes chers collègues, je voudrais vous informer du report d'un certain nombre de projets de délibération, compte tenu de l'heure tardive.
Il s'agit, avec l'accord de M. BULTÉ, des projets de délibération DAUC 254, DAUC 178, et DAUC 259 et de la communication de M. le Maire de Paris référencée DVLR 113.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire, je n'ai pas très bien compris ce que vous venez de dire, que vous reportez ces projets au prochain Conseil de Paris ?
M. Vincent REINA, adjoint, président. - Absolument.
Mme Laure SCHNEITER. - C'est quand même le budget, une séance qui va être tellement chargée ; je ne vois pas à quoi cela sert de reporter des interventions. En ce qui me concerne ce serait fort court si on le faisait aujourd'hui.
M. Vincent REINA, adjoint, président. - Elles ont beau être fort courtes, ce qui n'est pas forcément le cas depuis tout à l'heure. Compte tenu de l'heure avancée, qu'il y a un certain nombre d'intervenants, elles seront reportées à la prochaine séance du Conseil du mois de décembre.
Mme Laure SCHNEITER. - Qui sera aussi chargée.
M. Vincent REINA, adjoint, président. - Montrez-nous que vous faites dans la briéveté !
Mme Laure SCHNEITER. - Je tiens quand même à signaler qu'avec la séance du budget, il est probable que l'on va encore reporter des délibérations en janvier, c'est vraiment déraisonnable.