Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

81 - QOC 2000-609 Question de M. Philippe LAFAY à M. le Maire de Paris concernant l'installation de bancs publics supplémentaires, 158, boulevard Berthier et 208 à 214, rue de Courcelles (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2000


Libellé de la question :
"Nombreuses sont les personnes âgées, handicapées ou malades dans les groupes d'habitation situés boulevard Berthier, rue de Courcelles et avenue Paul-Adam (17e), toutes unanimes à réclamer l'installation de bancs supplémentaires :
- 1 banc à la hauteur du 158, boulevard Berthier ;
- 1 ou 2 bancs, 208 à 214, rue de Courcelles.
M. Philippe LAFAY demande à M. le Maire de Paris et aux services compétents des Parcs, Jardins et Espaces verts de satisfaire aux besoins de ces habitants dans les meilleurs délais."
Réponse (M. Bernard PLASAIT, adjoint) :
"Les bancs de la rue de Courcelles ont été déposés car ils servaient de point de rassemblement aux prostituées du secteur, ce qui incommodait les riverains. Il n'est donc pas envisagé, dans ces conditions, de les remettre en place.
Quant au boulevard Berthier, il dispose d'un certain nombre de bancs au droit des numéros 55, 59, 69, 164 et 160. Aussi, afin de concilier les souhaits, parfois contradictoires, des riverains, apparaît-il préférable de ne pas procéder à l'installation d'un banc supplémentaire face au n° 158, compte tenu des problèmes précédemment mentionnés."