Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par Mme Fabienne GIBOUDEAUX, M. Denis BAUPIN et les éluEs du groupe "Les Verts", adopté à l'unanimité par les éluEs du 20e arrondissement, relatif aux menaces d'expulsion des artistes de la Miroiterie dans le 20e.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u n° 56 du groupe "Les Verts", qui concerne les menaces d?expulsion des artistes de la Miroiterie.

C?est Mme Fabienne GIBOUDEAUX. Je vous donne la parole.

Mme Fabienne GIBOUDEAUX, adjointe. - Merci.

Monsieur le Maire, vous le savez, les élus du 20e arrondissement et aussi les habitants du 20e arrondissement sont très attachés aux lieux artistiques et à la vie artistique qui se développe et se déroule dans ses quartiers.

De nombreux artistes sont ouverts lors des fêtes des ateliers d?artistes. De nombreuses associations offrent des activités de qualité et, depuis un peu plus d'un an, nous avons aussi des expositions dans le carré de Beaudoin, des expositions qui n?existaient pas auparavant et qui ont un grand succès. Je pense que cela améliore énormément la qualité et la vie artistique de notre arrondissement.

Il y a des lieux, comme les lieux alternatifs dits squats, qui participent aussi à la vie artistique de notre arrondissement, et ils sont de moins en moins nombreux liés à l'urbanisation, et ces délaissés urbains sont de plus en plus rares.

Ces lieux sont souvent des lieux d'expérimentation assez innovants et intéressants pour les artistes. Ils existent aussi dans d'autres villes, je ne citerai pas Berlin ou d'autres villes dans lesquelles les squats participent activement à la vie artistique de ces métropoles. Paris se doit d'avoir des lieux d'expérimentation. Vous avez cité "Le 104" et d'autres lieux mais le 20e arrondissement aussi revendique ces lieux artistiques pour permettre à des artistes qui ne sont pas rentrés dans la norme de pouvoir développer leur travail.

Il s'agit ici de la Miroiterie, un lieu qui sera normalement démoli. Un promoteur souhaite installer un projet immobilier. On s'inquiète du devenir à la fois de l'activité artistique sur ce lieu, et aussi du devenir des artistes qui pour certains sont là depuis très longtemps.

Nous souhaitons - ce v?u a été voté à l'unanimité de notre Conseil - que l'Hôtel de Ville et les services de la Direction des Affaires culturelles viennent en soutien à la mairie du 20e, qui est déjà assez mobilisée sur ce dossier, pour permettre de trouver des solutions soit d'activités artistiques différentes - nous avons conscience des problèmes que pose ce lieu, des problèmes de sécurité, des problèmes d'entretien qui ne sont pas du tout à la hauteur d'un lieu accueillant du public -, néanmoins, nous souhaitons avoir un soutien de votre part pour trouver une solution pour ce lieu.

Je vous remercie.

(Mme Anne HIDALGO, première adjointe, remplace M. Christian SAUTTER au fauteuil de la présidence).

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Madame GIBOUDEAUX .

Je donne la parole à M. GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Merci beaucoup, Madame GIBOUDEAUX.

Je suis favorable à ce v?u, mais je dois exprimer quelques réserves. Je vous demande d'être très prudente sur tous ces lieux que nous défendons, qui sont un maillage fragile, intéressant, riche et singulier de Paris. Lorsque les lieux ne sont pas au minimum des normes de vie et de sécurité pour toute personne qui y habite ou qui y travaille ou qui recevrait du public.

Sous réserve qu'il y ait un certain nombre de choses faites, j'exprime au nom de l'Exécutif un avis favorable. Nous travaillons d'ailleurs avec la Préfecture de police de façon concertée, régulièrement, sur chaque lieu pour éviter qu'il y ait des expulsions d'abord, et que nous puissions travailler ensuite.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci. Pas d?autres interventions ? Monsieur BROSSAT ?

M. Ian BROSSAT. - Il y a une explication de vote de ma collègue et amie Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - Merci.

Bien sûr, le groupe Communiste et élus du Parti de Gauche soutient ce v?u, parce qu'il était important de valoriser les lieux alternatifs de création qui s'inscrivent dans des projets de quartier, de territoires, qui permettent de donner à voir, à échanger des langages artistiques divers.

Ce v?u, par ailleurs, qui a été voté à l'unanimité en Conseil d?arrondissement du 20e ne nie pas les difficultés qu'il peut y avoir sur ce lieu. Ce v?u permet justement de faire en sorte que l'on s'engage dans une réelle concertation sur l'évolution de ce lieu, de ses activités, afin que l'on puisse faire en sorte qu'il y ait toujours une activité culturelle sur cet endroit, dans une concertation renforcée. C'est pour cela que notre soutien à ce v?u est complet.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe "Les Verts" assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2009, V. 287).