Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DICOM 21 - Signature de conventions de partenariat pour l'opération Nuit Blanche 2009.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DICOM 21 concernant la signature de conventions de partenariat pour l?opération "Nuit Blanche 2009".

La parole est à M. Hermano SANCHES RUIVO.

M. Hermano SANCHES RUIVO. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, j'ai voulu intervenir rapidement sur ce projet de délibération, concernant l'approbation des conventions de partenariat pour l'opération "Nuit Blanche 2009", afin de saluer cette huitième édition qui se déroulera le week-end prochain, dans le courant de la nuit du 3 au 4 octobre.

Cette opération, comme nous le savons tous, rencontre un succès grandissant, qui ne s?est pas démenti ces dernières années, et je me réjouis que malgré la période de crise économique et sociale que nous traversons et les contraintes budgétaires que cela impose, le Maire ait voulu que l'édition 2009 de Nuit Blanche soit organisée comme les années précédentes.

(M. Christian SAUTTER, adjoint, remplace M. Pierre SCHAPIRA au fauteuil de la présidence).

Nous ne devons pas, en effet, pénaliser les activités culturelles qui, contrairement à ce que certains pensent, peuvent aussi constituer une excellente réponse aux difficultés que nous rencontrons actuellement.

Notre Municipalité, en organisant depuis 2002 cette grande manifestation à laquelle les Parisiens sont désormais très attachés, a été un précurseur. Elle a ouvert, en effet, la voie à un grand mouvement et, désormais, de nombreuses grandes villes dans le monde et en France ont leur manifestation culturelle dédiée à l'exposition des diverses disciplines de l'art contemporain dans l'espace public. La presse en a fait d?ailleurs largement état.

Nuit Blanche a pu, ainsi, contribuer au rayonnement national et international de notre ville, tout en étant l'occasion pour des milliers de Parisiens, Franciliens et touristes, d'accéder gratuitement à l'art contemporain de manière ludique et originale.

Par ailleurs, la décision du Maire et de son adjoint à la culture, Christophe GIRARD, de faire appel chaque année à des directeurs artistiques différents renforce l'exigence de créativité et permet l'émergence de propositions différentes à chaque édition de la manifestation.

Ainsi, nous ne pouvons que nous féliciter que cette année, Mme Alexia FABRE, directrice du Musée d?Art Contemporain du Val-de-Marne, et M. Franck LAMY, responsable des expositions, aient été choisis par la Ville de Paris, reconnaissant ainsi le travail remarquable qu?ils effectuent à Vitry depuis l?ouverture de ce musée.

A l'heure de Paris Métropole, ce partenariat avec le MAC/VAL et le Conseil général du Val-de-Marne est un enrichissement mutuel qui se matérialisera avec le lancement de Nuit Blanche au MAC/VAL l?après-midi du 3 octobre.

Nuit Blanche sera, cette année, concentrée autour de trois pôles très différents : Buttes-Chaumont, Marais et quartier Latin.

Dans la programmation, je note l'ouverture de deux parcs, les Buttes-Chaumont et le Luxembourg, qui permettront au public de découvrir des ?uvres inédites, des lieux de spiritualité comme la Grande Mosquée, Notre-Dame ou l?église Saint-Séverin seront également accessibles et promettent d'être des lieux forts de la présente édition de Nuit Blanche, ou encore des gymnases, une piscine, une patinoire, des musées et théâtres qui fourniront au public une offre très diversifiée, complétée par de nombreuses initiatives d'associations, de lieux culturels et d'artistes.

La convention avec la R.A.T.P., que nous votons également dans le présent Conseil, facilitera la circulation du public et l'accès aux sites par une offre supplémentaire pour laquelle la Mairie de Paris prendra en charge les coûts de renforcement et de l'adaptation de service de transport.

Pour conclure et pour me concentrer sur ce projet de délibération, je voudrais vous appeler, chers collègues, à approuver ce projet qui définit les partenaires privés et les mécènes qui participeront à cette édition 2009, à savoir Nespresso, Francis Kurkdjian, la Caisse des dépôts et consignations, Monoprix et Samsung, qui, tous, ont été acceptés, car respectant des valeurs et des principes qui s'attachent à l'esprit de l?événement. Leur participation réduira d?autant l?apport financier de notre ville et contribuera à faire de cette édition de Nuit Blanche - je le souhaite, j?en suis certain - une nouvelle réussite.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur Hermano SANCHES, de votre enthousiasme que partage Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Merci beaucoup, "muito obrigado" à Hermano SANCHES RUIVO qui, en effet, parle très bien de cette manifestation européenne et bien au-delà.

Sachez que samedi prochain, deux nouvelles villes françaises rejoignent le réseau des villes organisatrices de "Nuit Blanche" : Charleville-Mézières, où je me suis rendu la semaine passée pour leur conférence de presse, Mayenne, dans la Mayenne, où cette "Nuit Blanche" est pilotée par le centre culturel "le Kiosque", et qui prévoit la production d?une cinquantaine d'?uvres à travers la ville autour du thème : "recommencer n'est pas refaire", mais également Metz, qui organise cet événement en synergie avec l?ouverture du futur centre Pompidou.

Dans les villes étrangères, j'ajouterai Tel-Aviv, le centre culturel de Gaza, dont le directeur est parti à Oran, et Oran tiendra "Nuit blanche" au centre culturel français pour la première fois, ainsi qu'Amsterdam, dont je reçois lundi l'adjointe à la culture. Le maire de Florence sera présent car il souhaite organiser "una notte bianca", une nuit blanche à Florence dès l'année prochaine.

Comme l?a souligné Michel GUÉRIN, dans "Le Monde" de ce week-end, nombreuses sont les grandes villes qui jouent désormais la carte de l'art contemporain dans l'espace public et créent des manifestations qui ont pour objectif de faire connaître l'art contemporain au plus grand nombre.

Compte tenu de la réussite des manifestations créées à Nantes, Paris, Lille, Bordeaux et son maire Alain JUPPÉ créent à leur tour un événement d'art contemporain qui s'appellera Evento.

A Paris, cette huitième édition de "Nuit Blanche" sera sans aucun doute le reflet de l'engagement sans faille des directeurs d'un musée remarquable dans le Paris Métropole, le MACVAL, à Vitry, dans le Val-de-Marne et ainsi, Paris montre déjà que Paris est sorti de son périphérique pour partager, accompagner et soutenir des villes pour la culture et en particulier avec "Nuit Blanche" qui est une manifestation populaire à laquelle je vous donne rendez-vous samedi prochain.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DICOM 21.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2009, DICOM 21).