Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par MM. Jacques BOUTAULT, Sylvain GAREL et les élus du groupe "Les Verts" relatif à la participation de la Ville de Paris à la 5e édition de la Semaine Anti-coloniale.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 13 dans le fascicule relatif à la participation de la Ville à la 5e édition de la Semaine Anti-coloniale, qui a été déposé par le groupe "Verts".

Je donne la parole à M. Jacques BOUTAULT.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. La mémoire collective de la France ne doit pas occulter des épisodes parfois difficiles de son histoire comme celui du colonialisme et des crimes qu'il a entraînés.

La question coloniale est loin d'être assumée et envisagée sereinement dans notre pays, comme nous avons pu le constater récemment, avec les troubles qu?ont connus et connaissent encore les D.O.M.-T.O.M. ou au travers de la crise des banlieues, où une partie de la génération des Français issus des anciens territoires coloniaux, confrontés aux discriminations face à l?accès à l?emploi et au logement, déplore de ne pas être considérée comme des citoyens comme les autres.

Pour dépasser ceci, il faut que nous regardions lucidement ces pages de notre Histoire en étant capables de reconnaître la souffrance de chacun, de toutes les victimes du colonialisme et de la décolonisation, celle des harkis, des rapatriés, des soldats déserteurs qui refusaient de participer à la torture, des victimes de la répression coloniale, de l?exploitation et de l?asservissement des peuples colonisés.

C'est pour cela qu'à l'initiative d?un collectif rassemblant de nombreuses associations, syndicats et partis politiques, une semaine anticoloniale est organisée pour rendre visible la mémoire et l'actualité de l?anticolonialisme sous toutes ses formes.

La 5e édition se tiendra du 19 au 28 février 2010. Aussi, les élus Verts souhaitent que la Ville de Paris s?associe et participe aux événements prévus à cette occasion.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole à Mme Yamina BENGUIGUI pour la réponse.

Mme Yamina BENGUIGUI, adjointe. - Je donne un avis favorable à ce v?u, afin que la Ville de Paris s'associe aux événements prévus à l'occasion de la 5e édition de la Semaine Anticoloniale.

Comme vous le disiez à l'instant, relire ces pages de notre Histoire en étant capable de reconnaître la souffrance de toutes les victimes du colonialisme et de la décolonisation constitue un devoir collectif de transmission.

C'est aussi une nécessité d'en souligner avec vigueur les répercussions sur la construction des comportements psychologiques actuels.

C'est dans la colonisation des imaginaires que se situe la source des discriminations qui continuent de perpétuer des attitudes, des comportements, des rejets, des exclusions, liés à des préjugés qui altèrent le regard sur l'autre ; un regard qui exclut et dont nous ne sommes pas toujours conscients.

Dans nos démocraties, les discriminations à l'emploi, au logement et à la promotion constituent un véritable apartheid qui gangrène notre société métissée.

Il est donc urgent de décoloniser les imaginaires et d'extirper des esprits ces préjugés hérités du colonialisme.

Je vous remercie.

(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, Communiste et élus du Parti de Gauche, du Mouvement républicain et citoyen et "Les Verts").

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci. Quelle est votre appréciation sur le v?u ?

Mme Yamina BENGUIGUI, adjointe. - Avis favorable.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, ce v?u assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2009, V. 267).