Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la construction d'ateliers d'artistes dans le 15e et à la réhabilitation des ateliers existants.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 53 du groupe U.M.P.P.A. qui a trait à la construction d'ateliers d'artistes dans le 15e arrondissement.

C'est Hélène MACÉ de LÉPINAY qui le présente.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Après plusieurs demandes, vous m'avez très aimablement fourni, cher Christophe GIRARD, la liste des ateliers construits ou à construire sous votre attentive autorité.

Vous savez que le bilan et les perspectives sont décevants, en particulier pour ce qui concerne les ateliers logements, puisque vous présidez la commission d'attribution des fameux ateliers. Notre v?u ne concerne que le 15e arrondissement dans lequel une soixantaine d'artistes sollicite un atelier.

Dans le tableau que vous m'avez fourni il n'est question d'aucune création d'ateliers d'artiste dans le 15e.

Nous aimerions que vous puissiez nous dire où éventuellement vous pourriez en mettre en construction, que vous nous présentiez un programme précis de réhabilitation des ateliers les plus anciens qui existent dans le 15e, et enfin, que vous mettiez tout votre poids pour que les deux ateliers en ruine situés à l'angle de la rue Saint-Charles et de la rue Ginoux, vous avez rectifié de vous-même une petite coquille dans notre v?u, soient réhabilités rapidement.

Vous savez que plus de 60 artistes sollicitent un atelier dans le 15e. Ce serait bien de pouvoir fournir à deux d'entre eux des conditions de travail et de logement décentes.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Monsieur GIRARD sur ce v?u n° 53 ?

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Sachez que nous sommes favorables à ce v?u et je remercie d'ailleurs dans la commission d'attribution des ateliers à la fois la présence régulière de Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, et de tous les membres, Danièle POURTAUD ainsi que Hermano SANCHES RUIVO, et les élus présents et les personnalités qualifiées car nous essayons d'accélérer le mouvement.

La création d'ateliers et d'ateliers logements est une priorité de notre seconde mandature. Nous comptons 1.067 ateliers d'artistes dont 798 avec logement sans compter les lieux de résidence temporaire et les ateliers de création collectifs soutenus par notre ville.

J'avais répondu favorablement en juin dernier au v?u du groupe U.M.P.P.A. sur les informations relatives. Vous les avez bien reçues et je vous en remercie.

Je rappellerai donc qu'au cours de la précédente mandature de 2001-2008, nous avons financé 294 ateliers ou ateliers logements, 175 d'entre eux ont été livrés entre mai 2001 et mars 2008. Les autres le seront dans les mois et les années à venir notre objectif et de maintenir le même rythme au cours de cette mandature.

D'ores et déjà, je peux vous indiquer que 108 ateliers dont 4 avec logement, vont être livrés d'ici à 2010-2011. Notre commission sera donc amenée à se réunir un peu plus souvent.

En plus de ce programme de construction, la Ville a souhaité donner des réponses nouvelles au manque d'espace à Paris, en créant de nouveaux équipements comme le 59 rue de Rivoli, que je vous encourage à visiter, le "104", ou le 100 rue de Charenton ("100, Atelier en commun") dans le 12e, sans vous parler des Frigos, des Ateliers Norvins qui vont être également restaurés. Ainsi, les artistes du 15e sont naturellement invités aussi à se porter candidats pour ces ateliers de travail des lieux que je viens de citer précédemment.

Au "100", par exemple, il existe un espace de 1.500 mètres carrés dans le 12e arrondissement - qui vous est très cher, Monsieur le Maire - répartis sur trois plateaux. Ouvert en janvier 2008 avec le soutien actif de la Mairie de Paris, de la Région Ile-de-France et de la mairie du 12e, une centaine d'artistes, professionnels et amateurs, réunis autour de différentes disciplines et différents projets peuvent être accueillis. L'entrée est automatique, dans la limite des places disponibles chaque jour, moyennant une somme modique comprise entre 1,50 euro et 5 euros.

Il ne me paraît pas possible de raisonner seulement arrondissement par arrondissement, car notre approche est parisienne et les artistes circulent sur l'ensemble du territoire parisien dans une notion de brassage et d'unité de Paris qui me semble essentielle.

Cependant, afin de répondre avec précision à l'excellent v?u présenté par Hélène MACÉ de LÉPINAY, je souhaite vous indiquer que le nombre total d'ateliers dans le 15e, c'est-à-dire les ateliers pour lesquels la Ville de Paris a un droit de réservation, auxquels s'ajoutent les ateliers qui ne sont pas sur réservation Ville - je sais que c?est un peu compliqué mais je vous passerai le document -, équivaut à 10 % du nombre total d'ateliers, sachant que le 15e, c'est 230.000 habitants et que Paris, c'est à peu près 2.300.000 habitants. Vous êtes donc dans les clous avec 10 % d'ateliers réservés pour votre arrondissement.

Mais je ne cache pas que, si nous pouvons faire mieux, nous le ferons. En tout cas, je m'y engage.

Quant au dernier point évoqué dans le v?u, je suis favorable à la réhabilitation des quatre ateliers effectivement vétustes, situés 64, rue Saint-Charles, allant de la rue Ginoux et non de la rue Rouelle - comme indiqué précédemment par erreur -, d'une surface de 100 mètres carrés chacun.

Jean-Yves MANO et moi-même avons demandé à la R.I.V.P. d'être le maître d'ouvrage d'une opération de réhabilitation dans le cadre d'un bail emphytéotique. Le projet a pour objectif de produire des ateliers ou ateliers-logements de qualité, adaptés en termes de surface et de prestations aux demandes d'ateliers et ateliers-logements recensés par la Ville.

Je me tiens, bien sûr, à la disposition de vous, Monsieur le Maire, et de ses adjoints pour envisager, en lien avec la Première adjointe Mme HIDALGO, chargée de l'urbanisme, pour étudier quels seraient les sites concernés par des rénovations ou des constructions.

Pour toutes ces raisons, je suis donc favorable à 200 % au v?u du groupe U.M.P.P.A.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIRARD, pour cette belle et longue réponse.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2009, V. 285).