Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe "Les Verts" relatif à l'amélioration de la qualité environnementale des candélabres parisiens.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Le v?u n° 96 du groupe "Les Verts" est relatif à la qualité environnementale des candélabres parisiens.

La parole est à M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Ce v?u est présenté en lieu et place de mon collègue Yves CONTASSOT. Dans le cadre du plan climat de la Ville de Paris, la Ville s'est engagée à réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre provenant de l'éclairage public.

Pour atteindre cet objectif, la Ville a déjà amélioré la performance énergétique des lampes, mais en matière d'éclairage public la diminution des consommations d'énergie et d'émission de CO2 ne passe pas seulement par des efforts pour réduire la consommation énergétique des lanternes.

Le choix du mât d'un candélabre est aussi important que celui de la lanterne. Une récente étude sur les mâts de l'éclairage public a démontré que les mâts en bois ont une empreinte carbone 3 fois moindre que ceux en métal.

Ainsi, considérant le nombre important de lampadaires installés sur l'espace public parisien, 50.661 candélabres parmi les 82.085 supports destinés à l'éclairage public, la Ville de Paris est en mesure de prendre de nouvelles dispositions pour améliorer les qualités environnementales de son mobilier urbain.

Sur la proposition d'Yves CONTASSOT et des élus du groupe "Les Verts", nous proposons le v?u suivant : que la Ville de Paris privilégie les mâts en bois pour tout renouvellement et toute nouvelle pose de candélabres sur l'espace public parisien et que la commission du mobilier urbain soit saisie du projet dans les meilleurs délais.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - La parole est à Mme Annick LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Je suis favorable à ce v?u sous réserve que ses auteurs, Yves CONTASSOT mais aussi Christophe NAJDOVSKI qui vient de le rapporter, acceptent une légère modification simplement parce que la généralisation n'irait pas sans soulever quelques difficultés. De par sa nature, le bois est plus exposé aux dégradations, alors que la durée de vie moyenne des fûts qui sont aujourd'hui en fonte ou en acier est beaucoup plus longue.

Par ailleurs, il y a une validation administrative comme le v?u le souligne. Il faudra que ce changement soit validé par les ABF et par la commission du mobilier urbain.

Enfin, une difficulté de commande publique, puisque le nombre d'entreprises susceptibles de fournir ce type de mobilier est assez limité. Par conséquent, leur coût est très élevé.

Hormis, bien évidemment, ces modifications, si elles sont prises en compte et acceptées, je suis favorable à ce que nous votions ce v?u qui concerne les mâts de candélabres.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Christophe NAJDOVSKI, vous acceptez la proposition de Mme LEPETIT ?

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Il faut les préciser d'ailleurs.

Mme Annick LEPETIT, adjoint. - Je précise la modification : l'idée est de remplacer dans le v?u la phrase : "la Ville de Paris privilégie les mâts en bois" par : "la Ville de Paris étudie la possibilité de poser davantage de mâts en bois". Prudence !

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous sommes d'accord ?

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - J'accepte cette proposition.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u amendé est adopté. (2009, V. 307).