Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DAC 606 - Subvention auprès du Ministère de l'Intérieur, au titre de la réserve parlementaire, pour la conservation du fonds d'archives audiovisuelles du Mémorial Leclerc - Musée Jean Moulin, et de signer tous documents nécessaires à sa perception.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAC 606 portant attribution d'une subvention auprès du Ministère de l'Intérieur au titre de la réserve parlementaire pour la conservation des fonds d'archives audiovisuelles du Mémorial Leclerc, musée Jean Moulin et de signer tout document nécessaire à sa perception.

La parole est à Mme Odette CHRISTIENNE.

Mme Odette CHRISTIENNE. - Le projet présente au vote du Conseil l'autorisation de demander une subvention d'investissement au Ministère de l'Intérieur au profit du Mémorial Leclerc 2e DB - Musée Jean Moulin. Il faut souligner la place éminente qu'occupent ces deux musées, seuls musées municipaux totalement consacrés aux forces combattantes des années 19391945 et à la Libération de Paris, période dont les événements eurent des conséquences considérables pour le devenir de la France, de l'Europe et des empires coloniaux.

Souvenons-nous du 10 mai au 10 octobre 1940, les 60 jours qui ébranlèrent l'Occident.

Ces musées sont d'autant plus importants que la Capitale, si elle comporte des lieux commémoratifs et de nombreuses plaques concernant la mémoire de la Seconde guerre mondiale est dépourvue d'un musée de la Résistance.

De ce fait, ces musées sont devenus le centre de recherche historique à Paris sur cette période, vers lequel se tournent, au-delà des chercheurs, les élèves et lycéens grâce à des ateliers pédagogiques auxquels des professeurs de l'Education nationale apportent leur concours.

C'est à ce titre que nous soutenons l'intérêt d'un apport financier aux deux musées.

Je n'imposerai pas la longue liste des expositions, colloques, conférences organisés par Christine LEVISSE-TOUZE, historienne éminente qui en est la directrice depuis sa création.

En effet, dans ce lieu privilégié et symbolique par son emplacement au-dessus de la gare Montparnasse, créé grâce au legs d'Antoinette SASSE, elle a pris soin non seulement d'enrichir les expositions permanentes mais aussi de rassembler d'importants documents, archives, ouvrages qui en font un centre d'histoire. Elle s'est attachée, dès la date de sa création en 1992, à faire réaliser par des équipes qualifiées des centaines d'interviews d'acteurs de la Résistance et des combats de la Libération de Paris, acteurs dont beaucoup ont disparu depuis. Ces interviews constituent un fonds exceptionnel. C'est pourquoi le sénateur David ASSOULINE conscient de l'intérêt de ce fonds pour l'écriture de l'Histoire contemporaine et de la mémoire de notre ville, a pris l'initiative de proposer pour leur préservation une somme de 31.490 euros sur la réserve parlementaire afin de transposer ces interviews sur un support pérenne.

Bien entendu, nous allons appeler à approuver l'engagement de la somme proposée, mais je profite de cette intervention pour signaler aux conseillers de Paris une exposition remarquable en place jusqu'au 15 novembre prochain sur les accessoires de mode pendant l'occupation.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - La parole est à Mme Emmanuelle BECKER.

Mme Emmanuelle BECKER. - Nous nous félicitons que des parlementaires pensent à abonder des établissements culturels de la Ville. Grâce au sénateur David ASSOULINE, et cela vient d'être dit, le musée Jean Moulin va pouvoir améliorer sa documentation et faire vivre encore l'Histoire de Paris.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - La parole est à Mme Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe, au nom de la 9e Commission. - Vous avez entendu dans son remarquable exposé Odette CHRISTIENNE vous indiquer l'importance du musée de Jean Moulin - Mémorial Leclerc.

Les documents enregistrés sont sur des supports qui se dégradent et M. David ASSOULINE a bien voulu faire en sorte que sa réserve parlementaire vienne abonder le musée Jean Moulin - Mémorial Leclerc pour l'acquisition d'un matériel compatible qui permettra de numériser des documents qui sont en train de se détruire.

Je tiens à le remercier ici. Comme le disait Emmanuelle BECKER, il serait bon que d'autres parlementaires viennent abonder des établissements publics de Paris, cela nous ferait un peu de bien. Je vous propose et je vous demande même de voter favorablement cette subvention.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - L'Exécutif remercie le sénateur David ASSOULINE et soutient Mme Emmanuelle BECKER concernant les autres parlementaires...

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 606.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DAC 606).