Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DAC 454 - Attribution de la dénomination Marguerite Duras à la médiathèque située au 115, rue de Bagnolet (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2009


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous examinons le projet de délibération DAC 454 concernant l'attribution de la dénomination Marguerite Duras à la médiathèque située 115, rue de Bagnolet.

La parole est à Mme Danielle FOURNIER, présidente du groupe "Les Verts".

Mme Danielle FOURNIER. - Merci, Monsieur le Maire.

La création de la médiathèque Marguerite Duras dans le 20e arrondissement répond à une forte attente en matière de développement de la lecture publique, d'animation autour du livre, et plus généralement d'accès à l'écrit sous toutes ses formes, qu'elles soient traditionnelles avec le livre, la revue, le périodique ou plus modernes sous forme numérique.

Je me réjouis qu'elle porte le nom d'une femme de lettres, aux talents littéraires multiples, qui est passée du roman au théâtre et au cinéma, qui était aussi pleinement en phase avec son époque, puisqu'elle a eu un parcours d'intellectuelle engagée, aussi bien pendant la Deuxième Guerre mondiale que pendant les événements de mai 68, entre autres.

Aujourd'hui, je voudrais soulever, à partir du nom donné à cette médiathèque, la question du fonctionnement futur de cet équipement de la Ville. En effet, lors de l'ouverture de la médiathèque Marguerite Yourcenar, il y a quelques années, la question des jours d?ouverture et des personnels employés avait conduit à une grève tout à fait justifiée des personnels.

Je voudrais m'assurer que l'ouverture de cette médiathèque se fera avec des recrutements de personnels qualifiés, et non simplement des redéploiements, des recrutements en nombres suffisants pour que les lecteurs et les usagers soient accueillis efficacement et que les personnels y travaillent agréablement aussi.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Très bien.

Je donne la parole à Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Je remercie Danielle FOURNIER pour son intervention.

En effet, cette nouvelle médiathèque Marguerite Duras, dont la maîtrise d'?uvre a été confiée au cabinet Castro Denissof sera la plus grande du réseau municipal avec près de 4.000 mètres carrés ouverts au public. A côté de l'hôtel et restaurant Mama Shelter et en face de la Flèche d'or, dans un lieu en pleine rénovation urbaine.

Dès son ouverture à la fin du premier semestre 2010 ou début 2011 - l?expérience m?a appris que sur les dates, il valait mieux être prudent - elle proposera près de 90.000 documents, livres, CD, DVD, avec des fonds importants portant sur l'histoire du 20e arrondissement et sur l'art, compte tenu de la forte présence locale de jeunes artistes.

Sont également prévus un espace d'exposition, une salle de conférences d'environ 150 places, avec la possibilité de projection, 40 postes multimédias permettant la connexion à Internet et l'accès à des ressources électroniques.

La médiathèque Duras sera par ailleurs un équipement exemplaire en matière d'accessibilité aux personnes en situation de handicap, avec notamment le développement d'un pôle mal-voyant.

Enfin, une salle de quartier de 125 mètres carrés, gérée par la mairie d'arrondissements et indépendante de la médiathèque, est programmée dans le cadre du projet d'ensemble.

En matière de personnels, la médiathèque dispose d'une équipe de quarante-trois agents permanents, permettant donc un fonctionnement correct en semaine. A l'instar de la médiathèque Marguerite Yourcenar dans le 15e arrondissement que nous avons créée, seul établissement de taille comparable avec une telle offre de service dans le réseau parisien des bibliothèques, il sera nécessaire de renforcer l'effectif actuel avec sept postes supplémentaires afin de pouvoir assurer une ouverture dominicale de la médiathèque Marguerite Duras digne de ce nom.

Nous menons avec les organisations syndicales un certain nombre de discussions sur les conditions de travail le dimanche, afin que les agents soient volontaires dans cette démarche. En aucun cas, nous ne forçons qui que ce soit à venir travailler le dimanche. Mais nous sommes plus heureux de voir les Parisiens dans des médiathèques et des musées que dans des centres commerciaux le dimanche.

M. Jérôme DUBUS. - L'un n'empêche pas l'autre.

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Pour paraphraser...

D?ailleurs, Jérôme DUBUS, bonne fête, c?est la Saint-Jérôme !

La médiathèque Marguerite Duras devra ainsi disposer de cinq équipes de dix titulaires, soit cinquante agents compte tenu de la configuration des locaux et de leur superficie.

L'équipe actuelle comptant quarante-trois agents, l'ouverture dominicale implique donc la création de sept postes au budget prévisionnel 2010, compte tenu de l'ouverture prévisionnelle de l'établissement en mai juin 2010. Nous comptons bien évidemment sur le matériel Leroy Merlin pour toutes les petites réparations locales qu'il serait nécessaire de faire. Cela est confié à l'ingénieur CAFFET.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci de faire travailler le petit commerce !

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 454.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DAC 454).