Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par M. Claude GOASGUEN et les élus du groupe U.M.P.P.A. relatif à la création d'une crèche au "Pavillon de l'eau".

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2009


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Il nous reste à examiner le v?u référencé n° 58 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à la création d'une crèche au "Pavillon de l'eau".

Mme BOULAY-ESPERONNIER va nous le présenter en une minute.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER . - Je vais m'y efforcer.

Le Conseil du 16e arrondissement, lors de sa séance du 9 juin 2008, a demandé une enquête de l'Inspection générale de la Ville de Paris sur le "Pavillon de l'eau", avenue de Versailles, afin que la transparence soit faite sur ses moyens humains et financiers.

Celui-ci s'étend sur 1.200 mètres carrés et son budget a été évalué pour 2008 à 750.000 euros. Nous n'avons pas obtenu de réponse sur la fréquentation, notamment par les scolaires du 16e arrondissement et les scolaires parisiens.

Par ailleurs, la pénurie de places en crèche à laquelle nous faisons face dans le 16e arrondissement vient d'être largement évoquée dans ce Conseil pour tout Paris puisque pour la seule année 2008, il y a eu un accroissement de 12 % des naissances dans cet arrondissement.

Il va sans dire en effet qu'il y a une urgence absolue à trouver des solutions. A ce sujet, je vous informe que nous avons créé à la demande de Claude GOASGUEN un Comité d'urgence de la petite enfance dans le 16e arrondissement, allant par là même plus loin encore que la création de Commissions d'attribution de places en crèche.

Ce Comité a pour mission notamment de proposer à la Ville?

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je vous invite à conclure, vous êtes déjà au-delà de la minute.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER . - ? et aux pouvoirs publics et associatifs d'être transformés ou modifiés en crèches pour l'accueil des enfants de zéro à trois ans.

Nous avons vraiment décidé d'agir.

Monsieur le Maire, à ce jour, nous avons 4.000 demandes de place auxquelles nous ne pouvons pas...

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Chère collègue, je ne veux pas être indélicat, je vous invite à conclure. Dans le cas contraire, je devrais couper votre micro.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER . - Pour trouver des solutions, nous avons demandé que soit restructuré le "Pavillon de l'eau" afin de permettre la création de 60 berceaux supplémentaires pour le 16e arrondissement.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Christophe NAJDOVSKI pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Ce v?u propose purement et simplement de supprimer le "Pavillon de l'eau".

Une crèche de 60 berceaux telle que proposée nécessite quelques 800 à 1.000 mètres carrés et le "Pavillon de l'eau" représente 1.200 mètres carrés. Vous proposez en fait la substitution d'un équipement par un autre.

Par ailleurs, je vous le signale et vous le savez, Madame, le "Pavillon de l'eau" est situé au 77, avenue de Versailles et nous avons un projet de crèche au 75, avenue de Versailles, c'est-à-dire juste à côté.

Ce projet de crèche démarre actuellement. Il sera sur une surface de 938 mètres carrés décomposée en 560 mètres carrés sur l'existant qui sera restructuré et une extension de 378 mètres carrés.

60 places supplémentaires pour le 16e arrondissement. C'est un projet que nous attendions depuis des années et vous le savez, puisqu?il y avait une association, qui occupait sans droit ni titre une partie du bâtiment depuis un certain nombre d'années. Nous arrivons au bout, une solution a été trouvée ; je pense que tout le monde peut s'en réjouir.

Soyons sérieux, faisons les projets là où ils ont un sens. Au 75, avenue de Versailles, il y a déjà un projet, au 77, avenue de Versailles, il y a le "Pavillon de l'eau", qui est un équipement public existant. Ne supprimons pas les équipements publics pour d'autres projets.

Je vous remercie.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.