Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DPVI 19 - Subvention globale de fonctionnement au titre de l'Intégration à l'association Ayyem Zamen. Montant : 60.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous allons maintenant examiner le projet de délibération DPVI 19 relatif à l'attribution d'une subvention globale de fonctionnement au titre de l?intégration de l'association "Ayyem Zamen".

Je donne la parole à Mme Roxane DECORTE.

Mme Roxane DECORTE. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, il nous est demandé d'approuver une subvention totale de fonctionnement de 60.000 euros au titre de l'intégration à l'association "Ayyem Zamen" pour l'exercice 2009.

Dans ce projet de délibération, il est écrit : "Ce lieu fonctionne sur le modèle du café social Belleville, en conformité avec ses valeurs fondatrices de laïcité, mixité, tolérance et de respect".

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire en Conseil d'arrondissement, je regrette que ce lieu apparaisse comme un lieu cloisonné et non ouvert, où les femmes trouvent difficilement leur place. Lors de l?inauguration du café social rue Dejean, qui est un temps fort dans la vie d'une association, sur les murs se trouvaient seuls des portraits d?hommes.

Je suis résolument pour le choix du décloisonnement qui donne la même valeur aux citoyens et aux lieux. Il est essentiel de faire de "l?inter", de l?ensemble, et de ne pas fermer, exclure, cloisonner. "Ayyem Zamen", autrement dit, le bon vieux temps, en arabe, impliquerait-il une séparation des sexes au moment où vient de se finir la sixième édition du beau festival "au féminin" à la Goutte d'Or et de la Journée internationale de la femme.

Je profite également de ce projet de délibération pour exprimer ma déception face à la fermeture du restaurant d'insertion "Lectures gourmandes" situé 28, rue de la Goutte-d'Or, juste à côté. Un lieu s'est ouvert mais un autre se ferme alors que nous savons à quel point l'insertion par l'économique est essentielle à la Goutte d'Or. N'est-il pas judicieux que la Ville mette tous les moyens pour que cette belle aventure humaine, "Lectures gourmandes", puisse continuer.

Je profite de la présence de Christophe GIRARD, qui se sauve. Au même moment, avec une dette de 48.000 euros, l'association "Procréart", qui gère le Lavoir moderne parisien, seul théâtre de la Goutte d?Or depuis 1985, risque la mise en liquidation par le Tribunal de grande instance. Depuis dix ans, le montant de la subvention de fonctionnement de la Ville est resté le même alors que les charges ont augmenté de 45 % et que le Lavoir moderne parisien doit faire face, et vous le savez, à la concurrence institutionnelle entre le 104, les Trois Baudets et l'espace Barbara.

Permettez-moi, puisque vous êtes là, de solliciter de manière solennelle et urgente l'introduction pour le mois prochain d'un projet de délibération qui permettre au Lavoir moderne parisien, symbole de la culture de proximité dans ce quartier sensible de la Goutte d?Or, de ne pas fermer.

Merci de votre attention.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je donne la parole à Mme Pascale BOISTARD pour la réponse.

Mme Pascale BOISTARD, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Madame DECORTE, je vous remercie pour votre intervention et je suis ravie que vous partagiez ma vision de la mixité, notamment, entre les hommes et les femmes.

Si vous avez remarqué, lors de l'inauguration du café Dejean, des portraits d?hommes, peut-être s'agissait-il aussi d'une exposition particulière quant aux métiers de certains hommes qui ont migré vers la France pour mettre en valeur la mémoire de ceux qui sont venus reconstruire la France.

Mais je peux vous rassurer sur les projets culturels de cette association dans les deux cafés sociaux, ils se dirigent aussi bien en direction des hommes qu?en direction des femmes, et donc, si je peux vous rassurer par mon intervention, je vous invite à voter ce projet de délibération.

Merci.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - J'ai une demande de prise de parole par M. le président du groupe "Les Verts".

Très rapidement.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Monsieur le Maire, j'interviens pour vous dire que nous soutenons ce projet de délibération.

Je voulais rebondir sur ce que venait de dire Mme Roxane DECORTE concernant le L.M.P. et son souhait que la situation de ce lieu soit examinée avec la plus grande bienveillance par notre Assemblée.

Nous nous associons tout à fait à cette demande. Le L.M.P. ne doit surtout pas fermer ; c'est l?un des plus importants lieux culturels de la Goutte d'Or et il faut tout faire pour sauver ce lieu et l'association qui le gère depuis près d'un quart de siècle.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 19.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DPVI 19).