Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

121 - QOC 99-443 Question de M. Hervé BENESSIANO à M. le Préfet de police relative au stationnement sauvage rue Guy-Môquet (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1999


Libellé de la question :
"Le stationnement sauvage se développe rue Guy-Môquet, dans sa partie située entre l'avenue de Clichy et la rue Davy (17e), ce qui a pour conséquence de freiner considérablement la progression des bus de la ligne 31 et le croisement des véhicules, notamment en fin d'après-midi et en soirée.
De plus, les encombrements occasionnés par les véhicules mal garés ont pour effet de perturber la circulation de l'avenue de Clichy, à proximité du carrefour "rue Cardinet-avenue de Clichy-rue Pouchet".
Quelles mesures M. le Préfet de police envisage-t-il de prendre pour remédier à cet inconvénient ?"
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Dans cette voie, il a été constaté que les feux tricolores créent de nombreuses retenues.
La convergence vers le carrefour formé par la rue Cardinet, l'avenue de Clichy et la rue Pouchet de nombreux véhicules se traduit fréquemment par des encombrements.
L'écoulement de la circulation est également perturbé par un stationnement désordonné des véhicules postaux dans le couloir bus face au bureau de poste situé au 141, avenue de Clichy.
Enfin, des stationnements illicites, surtout en soirée, aggravent les difficultés signalées.
A l'occasion de votre intervention, je n'ai pas manqué de renouveler les instructions aux services de police afin qu'une action particulièrement énergique soit menée dans ce secteur afin que les véhicules stationnés en infraction soient verbalisés et, le cas échéant, conduits en fourrière."