Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

52 - 1999, PJEV 60 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour l'extension et la rénovation partielle du square Villemin (10e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1999


M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. Nous passons au projet de délibération PJEV 60 autorisant M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour l'extension et la rénovation partielle du square Villemin.
Monsieur OTTAWAY, vous avez la parole.
M. Michel OTTAWAY. - Mes chers collègues, ce projet de délibération permet de concrétiser l'extension maximale du plus grand espace vert du 10e arrondissement : le square Villemin, après l'heureuse conclusion des procédures juridiques et financières qui ont permis les échanges de parcelles et qui ont permis l'extension de 1.400 mètres carrés de ce jardin.
J'interviendrai sur deux points : le premier pour souhaiter, comme tous les élus, toutes les associations, tous les habitants du 10e évidemment, que le phasage des différentes zones qui a été proposé par la Direction des Parcs et Jardins, après l'examen mené avec soin, et j'y tiens beaucoup, du sous-sol qui est truffé de poches de dissolution de gypse et la nécessaire consolidation de ces parcelles, soit le plus court possible pour que le jardin puisse être le moins possible fermé et être livré au moment où il sera le plus judicieusement utilisé, donc dès l'an 2000.
En ce qui concerne la dernière parcelle qui n'est pas actuellement ouverte au public, je tiens à ce que la Direction des Parcs et Jardins ait le souci de bien expliquer - je sais que les panneaux ont été faits - lorsque cette parcelle sera utilisée pour la construction de l'immeuble rue des Récollets, qui permettra d'offrir des logements au personnel hospitalier - que l'utilisation pour ce chantier n'est que provisoire afin que des esprits malveillants n'aillent pas croire que le jardin n'a pas connu son extension maximale.
Mon dernier point sera, et c'est rare, c'est pourquoi je crois bon de le faire même à cette heure, de donner acte au nom de la Municipalité du 10e, qu'il y a eu, sur ce dossier, après une bagarre de plusieurs années, une coopération, une concertation entre tous les niveaux de la hiérarchie de la Direction des Parcs et Jardins et les élus du 10e, pour réaliser l'aménagement de ce jardin que je n'ai malheureusement jamais vues avec aucun autre service de la Ville et je dois le dire avec tristesse pour les autres mais avec admiration pour celui-là.
Les fonctionnaires des Parcs et Jardins qui généralement font un très bon travail n'ont pas hésité à revenir plusieurs fois, y compris à une réunion de C.I.C.A., à modifier leurs plans. J'espère que je ne les compromets en rien parce que c'est tout simplement de bons fonctionnaires qui font leur travail, qui le font bien. Il n'y a pas eu de blocage de la Mairie centrale à cette excellente coopération, que cet exemple soit suivi d'autres, ce sera très bon.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Merci, cher collègue.
Je donne la parole à M. CANE en lieu et place de Mme de PANAFIEU pour vous répondre.
M. Dominique CANE, adjoint, au lieu et place de Mme Françoise de PANAFIEU, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Avant de vous répondre, je voudrais d'abord vous remercier pour les compliments que vous venez de faire à la Direction des Parcs et Jardins, mais soyez assuré qu'à la Ville il n'y a pas que la Direction des Parcs et Jardins qui aime le dialogue. Il y a beaucoup de directions qui aiment le dialogue, qui discutent des projets et qui vont dans les mairies d'arrondissement afin que d'harmoniser le projet d'arrondissement et la décision de la Ville de Paris.
Maintenant, je vais vous répondre. Cette opération d'extension de la rénovation partielle du square Villemin (10e) connaît un léger retard de calendrier dû à la nécessité de combler des carrières existantes sur les terrains concernés.
Le Service des carrières dont il était prévu qu'il intervienne durant les mois d'octobre, novembre et décembre 1999 ne pourra malheureusement effectuer ces travaux que durant les mois de février, mars et avril 2000, ce qui reporte la livraison définitive et complète de l'équipement à avril 2001. Cela dit, les services municipaux interviendront sur les parcelles qui ne sont pas concernées par les carrières dès que possible au dernier trimestre 1999, puis sur les parcelles concernées, dès le mois de mai 2000 ce qui permettra une ouverture progressive du square Villemin au fur et à mesure de son aménagement. Les aires de jeux devraient être livrées pour juillet 2000, la grande pelouse et le kiosque pour septembre 2000. Seule l'extension des 1.400 mètres carrés actuellement occupés par l'Assistance publique sera réalisée en fin de chantier. C'est donc une livraison échelonnée de juillet 2000 à avril 2001 qui est envisagée.
Merci.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération PJEV 60.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (1999, PJEV 60).