Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2 - Condoléances

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1999


M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, le Conseil de Paris a appris avec beaucoup de tristesse le décès, survenu le 15 juin 1999, de M. Fernand DUPUY, ancien Conseiller général de la Seine.
(Les Conseillers se lèvent).
Instituteur, Fernand DUPUY adhère au Parti communiste à sa sortie de l'Ecole normale, en 1937.
Interné en décembre 1940, puis assigné à résidence, il aide les maquis de la Haute-Vienne avant de se voir confier la responsabilité du Parti communiste clandestin pour les départements de la Corrèze et du Lot.
Secrétaire de la Fédération communiste de la Haute-Vienne, il entre au Comité central du Parti communiste et assume notamment le secrétariat particulier de Maurice THOREZ à partir de 1948.
Elu député en 1962, 1967, 1968 et 1973, Maire de Choisy-le-Roi (1959-1979), il devient Conseiller général de la Seine en 1953, est réélu en 1959 et 1965.
Au sein de l'Assemblée départementale, il siège au Comité du budget ainsi qu'à la 3e Commission permanente, enseignement, apprentissage et beaux-arts.
M. DUPUY était Croix de Guerre 1939-1945.
En mon nom personnel et au nom du Conseil de Paris, j'exprime à son fils et à sa famille les condoléances attristées de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).
M. LE MAIRE DE PARIS. - Le Conseil de Paris a appris avec beaucoup de tristesse et d'émotion le décès, survenu le 6 septembre de cette année, de Georges ESCUDIE, ancien Conseiller de Paris.
(Les Conseillers se lèvent).
Celui-ci prend une part active à la Résistance, notamment en fournissant des faux papiers aux évadés et aux personnes en fuite, ainsi qu'en diffusant la presse clandestine, notamment le bulletin "Résistance".
Après la Libération, il est nommé Maire-adjoint du 15e en 1946, poste qu'il occupera jusqu'à sa nomination comme Maire en 1975, de 1975 à 1977.
Conseiller de Paris en 1977, il siégera à l'Assemblée parisienne jusqu'en 1983 et à nouveau de 1984 à 1989. Il fait partie de la 6e Commission et de la 2e Commission.
Il exerce également les responsabilités de Conseiller délégué à l'animation de la Vie locale.
Il siège également au Conseil régional d'Ile-de-France de 1977 à 1983.
Dans son arrondissement, il joue un rôle actif au sein de l'Office des sports, dont il avait été le fondateur. Il était très apprécié par la population du 15e, dont il fut toujours très proche.
M. Georges ESCUDIE fut Président du Souvenir français du 15e, dont il avait été le fondateur.
Médaillé de la Reconnaissance française, il en sera Secrétaire général pendant 27 ans.
Il exerçait également les fonctions de Secrétaire général adjoint de l'Amicale des anciens Conseillers.
Il était Croix du combattant volontaire et Croix du combattant volontaire de la Résistance.
En mon nom personnel et au nom du Conseil de Paris, j'exprime à la veuve et aux enfants de M. Georges ESCUDIE les condoléances attristées de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).