Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

72- QOC 96-488 Question de Mme Martine DURLACH, MM. Henri MALBERG, Michel TUROMAN et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris concernant l'avenir du musée de l'Homme (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 1996



Libellé de la question :
"Le projet de création d'un "Musée des civilisations et des Arts premiers", annoncé par M. le Président de la République à la fin de l'été, entraînerait la disparition du Musée de l'Homme actuellement installé au Palais de Chaillot. Il conduirait ainsi au démantèlement du Muséum national d'Histoire naturelle, dont le musée de l'Homme fait partie, au même titre que le zoo de Vincennes, le Jardin des plantes, l'arboretum de Chèvreloup, le domaine de Brunoy, etc.
La commission "Arts premiers", mise en place par M. Jacques CHIRAC et présidée par M. Jacques FRIEDMAN, prône le rassemblement des collections ethnographiques du musée de l'Homme et celles du musée des Arts d'Afrique et d'Océanie (M.A.A.O.) au Trocadéro. Elle prévoit aussi le rattachement de l'un des 3 laboratoires du musée de l'Homme, celui d'ethnologie, au Ministère de la Culture, ce qui le détournerait de sa vocation scientifique, réduisant les objets à leur seule dimension esthétique. Plus fondamentalement, la mise en oeuvre de ce projet dissocierait l'ethnologie du reste, ce qui reviendrait à couper l'homme de la nature, alors même que l'existence du Muséum repose sur ce lien.
Le Conseil d'administration et le Conseil scientifique du Muséum ont adopté 2 motions condamnant ce démantèlement. Un Comité de défense du Musée de l'Homme a déjà recueilli de très nombreuses adhésions. L'intégrité du Muséum national d'Histoire naturelle doit être préservée. Cet établissement unique au monde, placé sous l'autorité du Ministère de l'Education nationale, tire son originalité du fait qu'il associe 3 missions : conservation, recherche, enseignement et diffusion des connaissances.
Le Muséum intégrant le Musée de l'Homme constitue un pôle de référence dans les disciplines qui y sont développées. Il reçoit à ce titre de nombreux groupes scolaires. Des spécialistes du monde entier trouvent dans ses laboratoires associés à des collections scientifiques, un lieu unique de recherches et d'échanges.
Mme Martine DURLACH, MM. Henri MALBERG, Michel TUROMAN et les membres du groupe communiste demandent l'annulation du projet contenu dans le rapport "FRIEDMAN", la rénovation du musée de l'Homme et son maintien dans le Muséum national d'Histoire naturelle.
Ils demandent à M. le Maire de Paris d'intervenir auprès de l'Etat pour que les pouvoirs publics renoncent à détruire un outil utile pour le pays et pour les populations, en premier lieu celles de Paris et des environs."
Réponse (Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint) :
"La Ville de Paris ne peut que se réjouir du projet de l'Etat de créer un grand musée des civilisations et des arts premiers, regroupant en un seul lieu l'ensemble des collections aujourd'hui dispersées entre différentes institutions. Ce nouveau musée, qui sera unique dans le monde entier, contribuera au prestige et au rayonnement culturel de la Capitale. En conséquence, la Ville encouragera et soutiendra la mise en oeuvre de ce projet ambitieux.
S'agissant du Muséum d'histoire naturelle, la Ville sera très attentive à ce que cet établissement préserve toutes ses qualités. D'ores et déjà, des projets de coopération sont mis en place entre les services de la Ville et du Muséum, notamment une étude technique pour l'éventuel réaménagement des abords du Jardin des plantes et du Zoo de Vincennes.
Par ailleurs, la Direction des Affaires culturelles a déjà engagé plusieurs projets d'animation avec le Muséum en 1997 :
- coédition Paris-Musée - Muséum d'un "Carnet de poche pour piétons" ;
- élaboration d'un circuit "Arts et sciences" qui pourrait être proposé aux écoles, collèges, lycées ;
- une collaboration pour le "Canal du savoir" avec l'association "Art et éducation".
Je suis d'ailleurs intervenu personnellement auprès de M. François BAYROU, Ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, pour lui signaler tout l'intérêt que la Municipalité porte au Muséum d'histoire naturelle. L'histoire, la science et la qualité de ses enseignements plaident en faveur des équipements du Muséum d'histoire naturelle."