Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

90- QOC 96-477 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative à l'aménagement du secteur"Diderot-Thermopyles-Bauer"(14e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 1996



Libellé de la question :
"A la suite de l'enquête publique concernant le secteur "Didot-Thermopyles-Bauer" (14e), le commissaire-enquêteur a rendu, fin juillet, un avis défavorable à la modification du P.O.S. ayant pour objet notamment"la suppression de la réserve pour espace vert". 4 mois après, l'aménagement de ce secteur est toujours en suspens. Beaucoup de temps a déjà été perdu, faute de la part de la Mairie d'avoir été réellement à l'écoute de la population et des associations.
En raison notamment des problèmes de propreté et de sécurité engendrés par l'état de friche et d'abandon dans lequel se trouve une partie de ce quartier, il devient urgent pour la Ville de Paris d'engager l'élaboration d'un nouveau projet d'aménagement, qui prenne en compte les exigences exprimées dans le cadre de l'enquête publique.
Aussi, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent-ils à M. le Maire de Paris de bien vouloir :
1°) leur faire connaître les suites qu'il donne à cet avis, à la fois quant à la réserve pour espace vert et plus largement au futur aménagement du secteur (type, localisation, hauteur des habitations, aménagement des espaces verts, etc.) ;
2°) leur préciser les prochaines étapes d'élaboration de cette opération d'urbanisme et leurs modalités de réalisation (calendrier, formes de consultation et de concertation, etc.)."
Réponse (Mme Anne-Marie COUDERC, adjoint) :
"Situé à l'ouest de la rue Didot, le secteur "Didot-Thermopyles" est limité au nord par la rue de Plaisance, au sud par la rive impaire de la cité Bauer (14e).
A l'issue des réunions de concertation des 21 juin 1993 et 12 avril 1995, le Conseil de Paris a délibéré en mai 1995 sur un projet de réaménagement des emprises concernées.
Le parti d'aménagement comportait la reconstitution des logements que comportaient le secteur d'intervention et la réserve V02 réalisée dans le cadre de l'extension du square du Chanoine-Viollet situé en vis-à-vis, de l'autre côté de la rue Didot.
Le projet approuvé par le Conseil de Paris prévoyait la suppression de la réserve pour espace vert V01 compte tenu de la présence, à proximité immédiate, du square du Chanoine-Viollet et la création d'une zone U.L., permettant la préservation des petits pavillons existants cité Bauer.
A la suite de l'enquête publique pour la modification du P.O.S., le commissaire-enquêteur a émis un avis défavorable le 27 juin 1996.
Les services municipaux, tenant compte de cet avis, ont repris les études d'un aménagement comprenant la création d'un jardin public et la construction de logements sur les terrains déjà acquis par la Ville de Paris dans le respect du caractère et des hauteurs des bâtiments environnants.
Ces études et analyses sont en cours et prennent en compte les aspects liés à l'urbanisme, à la qualité de l'environnement, ainsi que les éléments financiers et juridiques.
Le dossier résultant de ces études fera l'objet d'un processus qui sera défini en accord avec les élus de l'arrondissement. Il sera présenté aux riverains le moment venu en tenant compte du souci de tous de voir cet aménagement engagé rapidement."
V - Questions des élus non inscrits.