Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

45- Suspension et reprise de la séance.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1997



(La séance, suspendue à une heure cinquante minutes, est reprise à une heure cinquante cinq minutes, sous la présidence de M. Jean-François LEGARET, adjoint).
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La séance est reprise.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 197.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre. (1997, DLH 197).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 299.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre. (1997, DLH 299).
Nous passons au projet de délibération DLH 300 amendé. M. BLET a-t-il quelque chose à ajouter ?
Il s'agit de la rue Brancion et du boulevard Lefebvre.
M. Jean-François BLET. - Il y avait le DLH sur la question sociale !
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je les prends dans l'ordre !
M. Jean-François BLET. - Non, pas dans l'ordre de l'ordre du jour !
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - On vient de répondre ! Sur le DLH 300, avez-vous quelque chose à ajouter ?
Je le mets aux voix.
M. Jean-François BLET. - C'est une caricature de débat, ce n'est pas possible !
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Avez-vous quelque chose à ajouter sur le DLH 300 ?
M. Alain RIOU. - Monsieur le Maire, s'il vous plaît ?
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Sur quoi voulez-vous la parole ?
M. Alain RIOU. - Rappel au règlement.
Je suis désolé, mais la façon dont cette séance se déroule est tout à fait lamentable ! M. BLET veut intervenir sur des projets de délibération qui sont séparés dans le débat. Que Mme SCHNEITER soit intervenue en bloc n'a aucune importance. Elle conduit en tant que tel le débat comme elle le veut.
M. BLET veut intervenir sur les projets de délibération de manière autonome, c'est de droit.
Nous avons tous cinq minutes pour nous exprimer ; je ne m'exprime pas personnellement, ni le groupe socialiste, mais je trouve normal que les groupes et les Conseillers de Paris puissent s'exprimer !
Monsieur LEGARET, je vous connais suffisamment pour savoir que vous accepterez que le débat se conduise normalement.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je viens de donner la parole à M. BLET à plusieurs reprises qui se met à vociférer et qui ne parle pas du sujet. Nous avons perdu suffisamment de temps !
Je vais donc être en devoir de suspendre la séance et nous reporterons l'ensemble des affaires. Je ne peux pas répondre à la place de M. BLET ; il ne parle pas des sujets qu'il doit traiter !
Monsieur BLET, sur le DLH 301, qu'avez-vous à ajouter ?
M. Jean-François BLET. - Vous ne suivez pas l'ordre du jour ! Nous en sommes au 247, avec une inscription de M. MALBERG !
M. Michel BULTÉ, adjoint, rapporteur. - Monsieur BLET, on l'a évoqué en 6e Commission.
Soyons raisonnable ! Il est vrai que cela ne suit pas l'ordre du jour. Il y a effectivement quatre projets de délibération, les DLH 197, DLH 300, DLH 301 et DLH 302 qui concernent le même secteur. Il est vrai qu'ils n'ont pas le mérite de se suivre tout à fait dans l'ordre du jour, mais on prendra tout à l'heure l'ordre en reprenant le DLH 247 ; cela concerne le même secteur.
Je crois donc que l'on a répondu sur ces quatre projets de délibération. Si vous en êtes d'accord, on les soumet au vote et on reprend l'ordre du jour sur lequel vous êtes inscrit.
M. Jean-François BLET. - Je m'étais inscrit sur ces quatre projets de délibération. C'est là l'objet d'un débat avec notre Président de séance, alors que je suis régulièrement inscrit depuis 10 heures du matin !
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je vous donne la parole, comme je l'ai déjà fait à plusieurs reprises ! Je regrette fort que vous parliez d'autre chose, parlez du sujet ! Sur le 302 ?
M. Jean-François BLET. - Il y a d'abord le DLH 299 sur lequel j'ai déposé un amendement !
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Vous n'êtes pas inscrit sur le DLH 297 !
M. Jean-François BLET. - Il y a eu une erreur d'inscription et vous le savez ! Le Secrétariat général l'a rectifiée et vous en a averti.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Vous avez la parole sur le DLH 301, vous n'êtes pas inscrit sur le DLH 299 ! Vous venez de nous faire perdre 25 minutes !
M. Jean-François BLET. - Je souhaite intervenir sur le DLH 299 sur lequel un amendement...
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 300 amendé conformément à la proposition de M. BULTÉ.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre. (1997, DLH 300).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 301.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre. (1997, DLH 301).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 302.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER et M. BLET ayant voté contre. (1997, DLH 302).
La démocratie, cela consiste à s'inscrire et à débattre !
M. Jean-François BLET. - Cela consiste à monter en haut pour venir m'intimider physiquement, comme vous l'avez fait ! Quelles sont ces méthodes ?
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous passons au projet de délibération DLH 247.
Je donne la parole à M. MALBERG.
M. Michel TUROMAN. - Non, c'est retiré.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je vous remercie.