Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

109- QOC 97-473 Question de M. Jean-Pierre REVEAU, élu du Front national, à M. le Maire de Paris relative à l'installation d'une patinoire sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville (4e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1997



Libellé de la question :
" Depuis de nombreuses années, il était de tradition que pour la fête de Noël une crèche soit installée sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville. Cet hommage à la naissance du Christ était un succès, puisque plusieurs milliers de visiteurs de religion chrétienne ne manquaient pas ce rendez-vous annuel.
Or, il semble que cette année, la Mairie de Paris ait décidé de rompre avec cette tradition. A la place, une patinoire serait installée le temps des fêtes de fin d'année. Il est fait référence à un coût de près de 2 millions de francs.
M. Jean-Pierre REVEAU demande à M. le Maire de Paris de lui indiquer le motif de ce choix ainsi que le coût de cette opération. "
Réponse (Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint) :
" En ce qui concerne la Crèche de Noël, la tradition est non seulement maintenue mais réaffirmée. Elle est installée sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame.
N'est-ce pas là le site le plus approprié pour une manifestation de cette nature et de cette qualité?
N'est-ce pas aussi le meilleur choix pour lui assurer un attrait et une audience renouvelés?
Quant à la patinoire qui est implantée, pour la première fois, au pied de l'Hôtel-de-Ville, je suis convaincue qu'elle attirera un large public et de tous âges. Non seulement ceux qui pratiquent le patinage, mais aussi les parisiens et les visiteurs de la Capitale qui viendront découvrir le décor merveilleux et inattendu qu'elle constitue.
A cet égard, le budget que vous avancez ne correspond pas seulement à la réalisation de la patinoire elle-même mais couvre l'ensemble de l'opération : la maintenance, les décors, les illuminations, la sonorisation, sans oublier les deux manèges de chevaux de bois mis gratuitement à la disposition des plus jeunes enfants.
J'ajoute que l'accès est libre et que cette réalisation fonctionne tous les jours, de 9 heures à 22 heures, et jusqu'au 11 janvier. "