Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DU 199 - Attribution de la dénomination “esplanade du 9 novembre 1989” au terre-plein central situé place de la Porte de Versailles dans le 15e arrondissement de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2006


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DU 199 relatif à l?attribution de la dénomination ?esplanade du 9 novembre 1989? au terre-plein central situé place de la Porte de Versailles dans le 15e arrondissement.

Monsieur GOUJON, vous avez la parole.

M. Philippe GOUJON. - Monsieur le Maire, Monsieur le Préfet.

Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin s?effondrait. C?était il y a 17 ans. Ce mur, érigé en 1961 pour mettre fin à la fuite de près de 3 millions d?Allemands de l?Est vers la République fédérale d?Allemagne entre 1949 et cette date, dont plus des 2/3 avaient emprunté ce passage, était devenu le symbole d?un régime d?oppression.

Composé de 12 kilomètres de plaques de béton, de 37 kilomètres de barbelés, dominé par 116 miradors, ce mur était particulièrement perfectionné et infranchissable. Durant ces 28 années d?existence, cette construction a provoqué de nombreux drames. On estime au moins à 239 le nombre de victimes abattues par des gardes, noyées dans les eaux des lacs et tués en sautant des maisons.

Le dernier fugitif à sacrifier sa vie pour franchir le mur fut Winfried Freudenberg qui, à bord d?un ballon qu?il avait lui-même confectionné, s?écrasa le 8 mai 1989. Quelques mois plus tard, des centaines de milliers de Berlinois se soulevaient sur Alexanderplatz et se libéraient. Beaucoup ont assisté, parfois incrédules, à l?effondrement ce jour du système dictatorial qui tenait sous son joug nos voisins européens.

Au cours de la séance du Conseil de Paris d?octobre 2003, je déposai un v?u adopté à l?unanimité en vue de l?attribution de la dénominations ?9 novembre 1989 chute du mur de Berlin? à une voie parisienne afin que la Ville de Paris rappelle notamment aux plus jeunes, qu?en matière de liberté rien n?est jamais acquis, qu?elle est toujours à défendre et trop souvent encore à conquérir ou à reconquérir.

Trois ans après son adoption, je suis heureux d?assister à la concrétisation de ce v?u par le projet de délibération présenté aujourd?hui à notre Assemblée par le Maire de Paris, même si l?exposé des motifs relève un peu de la langue de bois. Mais ne boudons pas notre plaisir, je suis doublement satisfait que la Ville de Paris ait retenu la proposition que je lui avais présentée au nom du groupe U.M.P. de dénommer ?Esplanade du 9 novembre 1989? avec le sous-titre que M. CAFFET a bien voulu me confirmer ?Chute du mur de Berlin?, la place de la Porte de Versailles qui se trouve dans le 15e, lieu emprunté par de nombreux touristes, venant de toute la France et de l?étranger, lors de leur venue au parc des Expositions de la Porte de Versailles.

En 2007, comme vous le savez, les Villes de Paris et de Berlin célébreront le 20e anniversaire du pacte d?amitié et de coopération qui lie les deux capitales. Aussi, il me paraît opportun que la cérémonie d?inauguration de cette nouvelle place puisse avoir lieu dans le cadre de ces célébrations auxquelles le Maire de Berlin, Klaus Wowereit, participera.

Permettez-moi d?ailleurs de vous lire la lettre qu?il m?a adressée le 15 décembre 2003, j?en cite un ou deux paragraphes. Le Maire de Berlin m?écrivait : ?La décision du Conseil de Paris de baptiser une place de la capitale française ?9 novembre 1989 - chute du mur de Berlin? en souvenir de cet événement mémorable m?a fait très grand plaisir. Cette place sera ainsi pour tous les Parisiens un signe visible de notre excellente coopération au sein du partenariat entre nos villes. Grand merci à vous aussi personnellement pour cette proposition. Je suis certain que les nombreux touristes berlinois en visite à Paris seront tout aussi heureux que moi de cette remarquable référence à la chute du mur?.

Ce sera donc l?occasion pour la Ville de Paris de rendre hommage et de témoigner au peuple allemand et en particulier aux habitants de Berlin l?estime qu?ils méritent pour s?être libéré d?un joug qui les opprimait depuis la fin de la guerre, pour avoir permis à la liberté de conquérir de nouveaux espaces et pour avoir écrit une page nouvelle dans l?histoire de l?Europe que nous construisons ensemble depuis 50 ans.

Je vous remercie.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme MACÉ de LÉPINAY. Non.

La parole est à M. CAFFET pour répondre. Pas de réponse.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 199.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DU 199).