Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Voeu déposé par M. Jean-Pierre BECHTER et les membres du groupe U.M.P. relatif à l’attribution de la dénomination d’une rue du 12e arrondissement de Paris au “Général Pierre de Bénouville (1914-2001) Député de Paris - Compagnon de la Libération”.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2006


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du v?u référencé n° 118 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P., relatif à l?attribution de la dénomination d?une rue du 12e arrondissement de Paris au ?Général Pierre de Bénouville (1914-2001) Député de Paris Compagnon de la Libération?.

Monsieur BECHTER, vous avez la parole.

M. Jean-Pierre BECHTER. - La rédaction de ce v?u pourrait se suffire à elle-même, mais je voudrais rajouter un certain nombre de choses. D?abord, que le Général de Bénouville fut un des premiers résistants. De ces résistants, vous savez qu?ils n?étaient qu?une poignée, et dont on pourrait dire que ?jamais autant Français n?ont dû leur liberté à aussi peu d?hommes et de femmes?.

C?était un homme courageux, comme le furent les résistants de la première heure, qui a combattu les nazis les armes à la main. Dans le 12e, il y a déjà la place d?Henri Frénay, Compagnon de la Libération, inaugurée par François Mitterrand. Le Général de Bénouville lui avait succédé en tant que patron des mouvements unis de la Résistance.

Je voudrais aussi vous rappeler qu?il fut nommé, à 30 ans, général par le Général de Gaulle, le même jour que Jacques Chaban-Delmas. Il fut un élu particulièrement travailleur, attentif et vigilant dans le 12e arrondissement et que, là aussi, son travail est associé à un certain nombre de réalisations qui marqueront durablement le 12e arrondissement. Je citerai Bercy, l?îlot Châlon, Lachambeaudie, Reuilly, la Promenade plantée. Je citerai aussi le premier scanner à résonance magnétique qu?il a offert lui-même aux Quinze-Vingts, etc.

C?était un homme de c?ur, un remarquable écrivain. Son livre ?Le sacrifice du matin? est réputé comme un des meilleurs livres jamais écrit sur l?histoire de la Résistance en France. Président du groupe d?amitié France-Israël, proche de François Mitterrand aussi, le Général de Bénouville aimait à dire que dans la vie il n?y avait pas d?adversaire entre Français mais que des amis. Paris doit honorer, ce faisant, sa mémoire.

Je vous en remercie.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Monsieur CAFFET, vous souhaitez répondre ?

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - Avis favorable.

M. Eric AZIÈRE. - Une explication de vote ?

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Une minute, Monsieur AZIÈRE.

M. Eric AZIÈRE. - Oui, une minute. Monsieur le Maire.

Je voudrais totalement m?associer aux propos de mon collègue M. BECHTER pour, bien entendu, dire qu?au nom du groupe U.D.F. nous allons voter cette proposition car, au-delà des clivages politiques, le Général de Bénouville a toujours fait preuve d?un grand humanisme. Je pourrais tout simplement dire : il représentait le courage d?agir.

Merci, Monsieur le Maire.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 419).