Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe socialiste et radical de gauche relatif aux informations sur les travaux de voirie.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2006


 

M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du v?u référencé n° 197 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste et radical de gauche, relatif aux informations sur les travaux de voirie.

Je donne la parole à M. Gilles ALAYRAC.

M. Gilles ALAYRAC. - Monsieur le Maire, merci.

Je voulais aborder la question du déficit d?information des habitants en matière de travaux de voirie. Nous savons tous que ce sont des travaux qui entraînent inévitablement leur lot de désagréments quotidiens pour les riverains. Ils sont indispensables, évidemment.

Mais il faut dire que l?information sur leur nature, sur leur calendrier, sur les améliorations apportées pour la vie du quartier est essentielle. Elle garantit une bonne compréhension et sans doute une meilleure acceptation des chantiers par les habitants. Elle permet aussi éventuellement aux riverains d?emprunter temporairement des itinéraires de contournement.

En la matière, je ne crois pas que la Ville de Paris puisse être mise en cause. Elle a mis en place de bons instruments de communication, d?abord sur les sites mêmes des chantiers, sur son site Internet, sur le centre d?appel de la Ville où ces informations d?ailleurs sont relayées utilement pour l?ensemble des arrondissements.

Mais hélas je ne peux pas faire le même constat pour l?ensemble des intervenants puisque nous avons tous ici constaté que les concessionnaires de la Ville de Paris qui effectuent eux-mêmes des travaux sur la voie publique, un certain nombre d?entre eux en tout cas, ne se dotent pas toujours des mêmes moyens de communication, notamment lorsqu?il s?agit de travaux d?urgence.

Aussi, avec Patrick BLOCHE et l?ensemble du groupe socialiste et radical de gauche, je voudrais émettre le voeu que dorénavant nous soyons attentifs à ce qu?une information suffisante - sur la durée, la nature, les coordonnées du maître d?ouvrage en particulier - préalable au début des travaux, soit obligatoirement et systématiquement apportée aux riverains pour tout chantier entrepris sur la voie parisienne.

Cette demande nous est faite à nous, élus, régulièrement par la population et je crois qu?il serait logique d?y donner suite.

M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole maintenant à M. Denis BAUPIN.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Merci à Gilles ALAYRAC et au groupe socialiste et radical de gauche pour ce v?u qui vient rappeler à juste titre que la Ville a fait des efforts pour les chantiers qu?elle pilote mais qu?il est nécessaire que les concessionnaires qui travaillent sur la voirie parisienne fassent eux aussi des efforts pour améliorer notamment l?information préalable sur leurs propres chantiers.

Je voudrais vous indiquer à cette occasion, avant de donner de toute façon un avis favorable à ce v?u parce qu?il permettra d?enfoncer le clou dans le même sens, qu?il y a eu un courrier adressé en ce sens à ces concessionnaires au mois d?octobre dernier pour leur rappeler leurs obligations au titre du protocole de bonne tenue des chantiers, que le directeur de la DVD les rappelle à l?ordre régulièrement et a des contacts réguliers avec ces interlocuteurs pour faire en sorte que ces chantiers fassent l?objet de plus d?informations.

Nous sommes d?ailleurs en train d?élaborer un nouveau protocole de bonne tenue des chantiers dont la concertation est engagée entre les services de la voirie et les représentants de la fédération des travaux publics et que dans ce nouveau protocole, les dispositifs d?information sur les chantiers figureront en bonne place de façon à ce que ces dispositifs soient renforcés.

En ce qui concerne les travaux d?urgence, un dernier élément de réponse. On leur a aussi demandé de renforcer l?information locale mais vous conviendrez, j?imagine, comme moi qu?il puisse exister évidemment un décalage lorsqu?il y a des travaux d?urgence. Puisque la priorité est évidemment donnée aux interventions techniques par rapport à l?information mais qu?une fois les premiers travaux indispensables effectués, il est important aussi, parce que parfois suite à un chantier d?urgence, l?emprise peut rester pendant plusieurs semaines, que l?information soit faite le plus rapidement possible.

En tout état de cause, tout à fait favorable à ce voeu.

M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste et radical de gauche, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 432).