Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l'aménagement de la place Saint-Charles (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2008


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Le v?u n° 88 du groupe U.M.P.P.A. est relatif à l?aménagement de la place Saint-Charles dans le 15e arrondissement.

La parole est à nouveau à la charmante Géraldine POIRAULT-GAUVIN.

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Merci, Monsieur le Maire, de me donner la parole sur un sujet tout aussi important.

Il s'agit de l'aménagement de la place Saint-Charles dans le 15e arrondissement, qui souffre de plusieurs dysfonctionnements reconnus par tous d'ailleurs.

Depuis le vote du Conseil du 15e arrondissement, le montant des travaux nécessaires a été évalué par les services. Nous avons appris en Commission que le montant des travaux nécessaires au réaménagement de cette place s'élève à 1,2 million d'euros.

C'est dire l'ampleur du désastre.

Effectivement, 1,2 million d'euros, cela coûte cher. Cependant, les prothèses de la hanche, les opérations du col du fémur, les fractures du coccyx coûtent aussi très cher à la Caisse nationale d'assurance maladie !

Selon le recensement très détaillé de tous les maux dont souffrent les riverains du quartier et qui ont été générés par cette place, établi par le pharmacien de la place Saint-Charles - je rappelle qu'une résidence de personnes âgées est présente sur cette place - il faut revoir l'éclairage, le revêtement très chaotique, beaucoup de bosses, de trous, les piétons souffrent.

Par ailleurs, il faudrait éventuellement revoir dans le plan de circulation la priorité à droite de la rue du Théâtre qui est très dangereuse, ce qui est souligné par de nombreux riverains.

Le conseil de quartier Emeriau-Zola qui a organisé une réunion de préparation il y a quelques semaines a justement pointé du doigt tous ces problèmes. Il est prêt à prendre une partie de son budget investissement pour embellir cette place.

Cela vous démontre le souhait de ce quartier.

Nous demandons un réaménagement complet de cette place et évidemment l?affectation du budget nécessaire.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Madame LEPETIT, que répondez-vous à un tel appel ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Je vais essayer d?être cohérente puisque l'étude demandée à travers le v?u de Mme POIRAULT-GAUVIN est une étude qui a déjà été réalisée et déjà financée. Peut-être que ce n'est pas une étude ambitieuse comme le prescrit ce v?u. Pourtant, elle porte sur le réaménagement complet de la place Saint-Charles avec la rénovation des revêtements, de l'éclairage public et l?amélioration de la sécurité de la circulation des piétons et des véhicules.

Ce projet a un coût extrêmement élevé, plus de 1.200.000 euros. Je demande bien sûr le retrait de ce v?u puisque l'étude a été faite, mais j'imagine que je ne vais pas être entendue. J'ajouterai pour faire un pas que nous pouvons sans doute phaser la réalisation de ces aménagements en commençant peut-être par les aménagements qui concernent la sécurité.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Même cas de figure. Madame ?

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Merci.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Je demandais le retrait.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Oui.

Mme Géraldine POIRAULT-GAUVIN . - Madame LEPETIT, je tenais à vous dire que le maire du 15e n?a jamais eu connaissance de cette étude. Donc il le regrette, comme beaucoup d'élus qui aimeraient que ce projet soit porté à leur connaissance. Le financement nécessaire, c'était celui relatif à la réfection de la place. Ce n'est pas le financement de l'étude que nous demandons, c'est le financement du réaménagement de la place !

Je note un progrès sur la question de la sécurité, mais je maintiens ce voeu qui sera certainement représenté assez régulièrement dans cette Assemblée.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci.

Nous passons au vote. Vous avez demandé le retrait ?

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Il s'agit du financement du projet.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Comme il y a mésentente et désaccord, nous passons au vote.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est contre ?

Qui est pour ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté de justesse. Vous étiez près de la majorité, Monsieur le Président LAMOUR.