Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, DJS 355 - Signature du contrat de transaction avec l'association "Actions pour les Collectivités Territoriales, et Initiatives sociales, Sportives, Culturelles et Educatives (ACTISCE)", pour le centre d'animation Point du Jour et son annexe Mesnil-Saint Didier (16e). Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DJS 355, qui a fait l'objet d'un voeu n° 25 déposé par le groupe U.M.P.P.A. Il s'agit d'un contrat de transaction avec l'association "Actions pour les Collectivités Territoriales et Initiatives Sociales, Sportives, Culturelles et Educatives" (A.C.T.I.S.C.E.) pour le centre d'animation Point du jour et son annexe Mesnil-Saint-Didier.

Marie-Laure HAREL intervient. Je vous donne la parole.

Mme Marie-Laure HAREL. - Il s'agit d'un v?u simple, qui devrait d'ailleurs ne pas soulever de polémique du tout puisqu'il a été voté à l'unanimité dans notre arrondissement, y compris par les élus de gauche et y compris par M. MANO.

Ce voeu vise à demander un soutien financier plus important de la part de la Ville de Paris envers les deux antennes de l'association A.C.T.I.S.C.E. du 16e arrondissement, à savoir le centre Point du jour et celui de Mesnil-Saint-Didier. Comme tout le monde le sait, c'est une association qui permet aux particuliers ainsi qu'aux associations d'exercer la musique, les arts vivants, le multimédia.

Vu les demandes accrues visant à obtenir l'ouverture de ces centres, entre autres le samedi, nous demandons à la Ville de Paris de nous donner les moyens de pouvoir ouvrir ces centres le samedi, parce qu?il serait dommage de priver les particuliers et les associations de l?accès à un endroit qui est tout à fait remarquable.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et Centre et Indépendants).

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame HAREL.

Monsieur JULLIARD, vous avez la parole.

M. Bruno JULLIARD, adjoint, au nom de la 7e Commission. - C'est d?ailleurs en raison du caractère trop anticipé de la demande que je vous demanderai de bien vouloir, si vous en êtes d?accord, retirer le v?u ; je vais m?en expliquer.

L'ouverture du samedi matin nécessiterait évidemment la présence de personnel sur place pour faire l'ouverture et assurer la surveillance des locaux, les lieux ne pouvant pas être laissés en libre accès aux autres associations sans surveillance, comme cela a pu être fait auparavant.

L'ouverture aurait donc un coût pour le gestionnaire du centre. Il y aurait deux possibilités pour permettre au gestionnaire d'amortir ce coût : soit supprimer un certain nombre d'activités dans la semaine pour les mettre le samedi, option qui n'est pas envisageable pour la mairie du 16e, évidemment, et encore moins pour moi-même, soit prévoir une augmentation des crédits réservés à l?Etat spécial de la mairie pour le fonctionnement du centre d?animation, ce qui, en l'état actuel, me paraît difficile, d?abord en raison de l'absence d'arbitrage budgétaire pour le budget 2009 et en raison d'un contexte financier difficile.

Mais deux raisons essentielles me font demander le retrait, dans une optique tout à fait constructive et qui ne vise pas à rejeter une demande de la mairie du 16e ; j'ai d'ailleurs noté que c'était un v?u unanime du Conseil.

La première, c?est que nous sommes en train de mener avec Pascal CHERKI et le secrétariat général une réflexion sur les activités du samedi matin, notamment des samedis matins libérés récemment. Il m'apparaît judicieux d'attendre les conclusions de ce travail pour qu'il y ait une logique de l'ensemble de notre action sur la totalité du territoire parisien ; c'est la première réflexion.

La seconde, pour conclure, c'est que d'après des informations, il s'agirait aujourd'hui d'une demande d'une seule association de personnes qui jouent aux cartes, ce qui est tout à fait respectable, mais cela mobiliserait des moyens financiers peut-être trop conséquents pour un nombre d'utilisateurs finalement assez réduit.

Je vous propose donc que la Direction de la Jeunesse et des Sports procède avec vous à une analyse des besoins des associations et des habitants et si nous voyons qu'il y a une demande forte et que les crédits peuvent suivre, je répondrai favorablement à ce v?u, mais dans plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Je vous demanderai donc de le retirer mais vous avez vu que c?était une opposition tout à fait constructive.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur JULLIARD.

Madame HAREL, après cette réponse encourageante, est-ce que vous retirez le v?u ?

Mme Marie-Laure HAREL. - Non.

Je maintiens mon v?u et j'aurais aimé aussi que M. MANO puisse être là pour voter à nos côtés comme il l'a fait au Conseil d'arrondissement il y a quelques jours.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Si vous maintenez le v?u, j'ai besoin d'avoir l'avis de l'Exécutif sur ce v?u.

Monsieur JULLIARD ?

M. Bruno JULLIARD, adjoint, rapporteur. - Après discussion avec M. MANO qui, lui, a été convaincu de mes arguments, puisqu'il n'est pas retiré, malheureusement, j'appellerai à un vote négatif.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DJS 355.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2008, DJS 355).