Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par M. Yves CONTASSOT, Mme Danielle FOURNIER et les éluEs du groupe "Les Verts" relatif à l'association "Les amis de Tolbiac". Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2008


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous examinons 11 voeux qui ne se rattachent à aucun projet de délibération : les voeux n° 53 du groupe "Les Verts" et n° 53 bis de l'Exécutif sont relatifs à l'association "Les amis de Tolbiac".

La parole est à Mme la présidente FOURNIER pour une minute.

Mme Danielle FOURNIER. - En octobre 2006, la Préfecture de police a muré un cinéma, le cinéma "Le Barbizon" en dépit d'un voeu adopté la veille au Conseil de Paris, mettant ainsi fin à quatre années d'activité d'une association "Les amis de Tolbiac" qui avait repris l'activité de ce cinéma et qui lui donnait vie par ces activités.

Depuis cette association, malgré l'absence de lieu fixe pour exercer ses activités, a programmé le festival Ciné-écolo ainsi que des projections en partenariat avec une structure de la Ville, l'A.D.A.C. Paris Ateliers.

Elle a déposé, par ailleurs, une demande de subvention qui pour l'instant n'a pas reçu de réponse favorable à cette date. Aussi, vu la situation de cette association, son envie de poursuivre ses activités, nous demandons qu'elle puisse bénéficier d'un lieu, qu'elle puisse bénéficier d'une subvention pour la réalisation de son festival et que le partenariat avec l'A.D.A.C., pour bénéficier d'une salle de cinéma temporaire, soit soutenu et affirmé.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - La parole est à M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Merci beaucoup, Monsieur SCHAPIRA.

Jusqu'en 2006, cette association était installée dans les murs du cinéma "Le Barbizon". La Ville de Paris, ainsi que des entreprises culturelles, ont tenté de discuter avec l'actuel propriétaire du "Barbizon" afin d'envisager la vente du bâtiment. Ce dernier d'ailleurs, je crois, vit en Chine. Il n'a pas donné de suite aux discussions engagées. Il n'est donc pas possible d'envisager à court ou moyen terme la réalisation d'un équipement culturel, public ou privé, muré depuis octobre 2006.

L'association a sollicité la Ville pour l'obtention d'un lieu, lui permettant de poursuivre ses activités, et que lui soit attribuée une subvention égale au montant du loyer. Ainsi la demande de subvention de l'association, déposée auprès des services de la Ville, s'élève à 115.000 euros. Le volume d'activités de l'association "Les amis de Tolbiac" qui comprend l'organisation d'un festival de cinéma de très bonne qualité et des projections mensuelles, ne me semble pas justifier l'attribution permanente d'un lieu dont le loyer serait intégralement à la charge de la Ville de Paris. Si l'association venait à développer ses ressources propres et démarchait d'autres partenaires que la Ville, qu'ils soient publics ou privés - je pense évidemment à la région et à l'Etat afin d'être en capacité de proposer un volume d'activité plus important, je serais évidemment prêt à réétudier cette demande.

Je suis en revanche favorable à ce que le festival "Cinécolo" puisse bénéficier en 2009 d'une aide au projet et que les services de la Direction des Affaires culturelles assistent l'association afin qu'elle puisse trouver un équipement municipal à même d'accueillir une dizaine de soirées par an pour des projections de film et de débats, des films évidemment tout à fait convenables.

En conséquence, j'émets un avis défavorable au v?u déposé par Yves CONTASSOT - et je le regrette vivement -, Danielle FOURNIER - et je le regrette autant - et les élus du groupe "Les Verts" - encore plus - et vous propose de voter le v?u de l?Exécutif suivant.

Le Conseil de Paris émet le voeu que le festival "Cinécolo" organisé par l'association "Les amis de Tolbiac" puisse bénéficier en 2009 d'une aide au projet. Les services de la Direction des Affaires culturelles assistent l'association pour qu'elle puisse trouver un équipement municipal à même d'accueillir une dizaine de soirées par an pour les projections de films et de débat.

J'espère que cette proposition agréera.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - En réponse au voeu... S'il vous plaît... On ne va pas passer le réveillon ici ! En réponse au voeu n° 53, l'Exécutif a déposé le voeu n° 53 bis.

Maintenez-vous votre voeu n° 53 ?

Mme Danielle FOURNIER. - Nous avons été convaincus.

Le voeu va nous agréer, il nous plaît.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u présenté par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2008, V. 249).