Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe "Les Verts" relatif à la nécessité de rénover et d'implanter le centre d'animation "Les halles - Le Marais" à proximité du futur espace Jeunes Métropolitains sous la Canopée de Halles.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au v?u référencé n° 26. Ce v?u sera présenté par M. Jacques BOUTAULT. M. Bruno JULLIARD lui répondra. Il est relatif au centre d'animation Les Halles - Le Marais.

Monsieur BOUTAULT, vous avez la parole.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Je vais essayer de tenir dans la minute qui m?est impartie pour tenter de vous convaincre qu?il est nécessaire de choisir d'implanter et d'associer le centre d?animation "Les Halles - Le Marais" dans le futur projet de la Canopée puisque les travaux qui devraient commencer prochainement ont programmé que des équipements publics municipaux y trouvent leur place. C'est le cas du Conservatoire de Paris centre et de la bibliothèque.

Il semble que le centre d'animation qui se trouve aujourd'hui en sous-sol dans un local vétuste, sans fenêtre et sans accès à l'air libre y aurait toute sa place, en particulier dans le cadre du projet "Jeunes métropolitains", destiné à accueillir les jeunes franciliens qui fréquentent le site des Halles, ce qui est une très bonne idée.

Associer les jeunes qui fréquentent le centre d'animation Les Halles - Le Marais à ce futur projet me paraît nécessaire.

Ce v?u a pour objectif de permettre au centre d'animation Les Halles de grandir en s'associant au futur projet "Jeunes métropolitains" que Bruno JULLIARD va avoir l'occasion de nous présenter, tout en trouvant à ce centre d'animation un lieu beaucoup mieux adapté à ses activités, ce qui permettrait de libérer des locaux qui pourraient être occupés par des espaces commerciaux, puisqu'en sous-sol, à proximité de la sortie du R.E.R., il n'y a pas de doute que ces locaux trouveraient preneur. Ainsi les jeunes du centre de Paris pourraient avoir une meilleure localisation pour leurs loisirs.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je donne la parole à Bruno JULLIARD pour donner le point de vue de l'Exécutif sur ce v?u n° 26.

M. Bruno JULLIARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Dans le pré projet des Halles, il est effectivement prévu un espace jeunes sous la Canopée. Après plusieurs réflexions issues des concertations mais également issues de discussions avec des acteurs de terrain, des sociologues et les jeunes qui fréquentent les Halles au quotidien, nous avons avec Anne HIDALGO et Pierre MANSAT commencé à esquisser ce qui pourrait être un espace "Jeunes métropolitains".

Cette dimension métropolitaine apparaît particulièrement pertinente en raison de la sociologie du quartier et des attentes des jeunes qui fréquentent les Halles, nous n'avons pas de désaccord sur ce point.

Au jour d?aujourd'hui, plusieurs pistes se dégagent dont une a plutôt notre préférence avec Anne HIDALGO, ce serait que l'espace jeunes prévu initialement sous la canopée soit un espace dédié à la valorisation et à la promotion des cultures urbaines.

En raison des jeunes qui y circulent du fait du carrefour

R.E.R. et en raison de leur histoire hautement symbolique, faire des Halles un lieu de qualité avec des espaces professionnels consacrés aux cultures urbaines nous paraîtrait pertinent.

Il faut réussir à innover en liaison avec les pratiques amateurs : un lieu de pratiques amateurs est prévu aux Halles et un travail conséquent devra exister entre les deux structures. Il faut créer un lieu ouvert sur le quartier, innovant dans ses activités, avec une production mais également des aspects de connaissance sur les Halles et de promotion des cultures urbaines, avec un rayonnement national voire international.

Le public d'un centre d'animation est un public très localisé et intergénérationnel. La crainte que j?ai, en l?état actuel d?avancement du projet, est que le déplacement du centre d'animation sous la Canopée ne nous permettrait pas de créer ce lieu innovant qui m'apparaît être nettement plus pertinent et justifié sous la Canopée qu'un déménagement du centre d'animation dont on connaît en réalité les insuffisances s'agissant de la population dont nous parlons aujourd'hui.

En revanche et c'est ma conclusion, il est vrai qu'il y a un problème sur le centre d'animation des Halles, et je vous propose qu?en l'échange du retrait de votre v?u, nous puissions nous engager sur des travaux d'amélioration du centre d'animation des Halles qui sont nécessaires. La D.G.S. travaille à des propositions en ce sens.

Ensuite, il est déterminant que les structures nouvelles publiques qui existeront sous la Canopée aient un lien avec le centre d'animation.

Des réflexions, notamment la concertation, doivent s'engager très rapidement pour qu'il y ait des liens de travail quotidien entre le centre d'animation rénové là où il existe aujourd'hui, à savoir Place Carrée, et l'ensemble des structures qui existeront sous la Canopée pour que le centre d'animation ne soit pas à l'écart du réaménagement du quartier.

Il me semble que l'on répond à la fois à l'exigence d'innovation, de création de ce nouveau lieu innovant pour les jeunes avec une vocation de promotion des cultures urbaines et en même temps un réaménagement du centre d'animation.

Je vous demande, si vous en êtes d?accord, de retirer votre v?u avec ces nouveaux éléments.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur JULLIARD.

Monsieur BOUTAULT, un retrait constructif ?

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. Je voudrais simplement apporter une précision.

J'ai bien compris l'état d'esprit dans lequel est Bruno JULLIARD et je souscris à ses propos.

La précision, c'est que je pense qu'il est aussi important, à ce sujet, de regarder la bibliothèque municipale de Paris qui se trouve juste au-dessus du centre d'animation Les Halles - Le Marais et qui pourrait être aussi associée à ce projet de jeunes métropolitains, puisque les cultures urbaines, c'est d'abord de la musique, beaucoup d'expression musicale. Je pense que là, on pourrait avoir un projet qui satisferait tout le monde, en associant la bibliothèque musicale, le centre Les Halles - Le Marais au projet de "Jeunes Métropolitains".

J'ai entendu les engagements qu?a pris Bruno JULLIARD et les limites qu'il a indiquées et qui sont les siennes. Pour que le dialogue continue, je retire donc mon v?u.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BOUTAULT.

Le v?u n° 26 est donc retiré.