Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la piscine de l'Institut national du sport et de l'éducation physique.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u référencé n° 30 qui est relatif à la piscine de l'Institut national du sport et de l'éducation physique, v?u déposé par le groupe U.M.P.P.A.

C?est le président LAMOUR qui le présente, en une minute.

Je vous donne la parole.

M. Jean-François LAMOUR. - Juste un petit signe en direction des athlètes de haut niveau. Là, on est vraiment typiquement dans l'intérêt général. Cela nous permettra de revenir à des notions fortes de ce que doit être le sport, y compris le sport de haut niveau.

Cette piscine a brûlé voici quelques jours. Un certain nombre de communes avoisinantes ont fait des propositions pour permettre aux nageurs de haut niveau d'utiliser leurs équipements pendant la construction d'un équipement provisoire à l'I.N.S.E.P.

J'aimerais savoir, Monsieur le Maire, ce que la Ville de Paris envisage de faire parce que je ne l?ai pas vu indiqué, en particulier dans la presse qui relatait les solutions de rechange. J'aimerais bien savoir effectivement ce qui risque d'être fait. Vous m?en avez dit quelques mots. Pouvez-vous nous confirmer que la Ville de Paris se mobilise pour accueillir nos grands champions pendant cette période qui est très difficile pour eux ?

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur LAMOUR.

Monsieur Jean VUILLERMOZ, votre réponse ?

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint. - Merci, Monsieur LAMOUR, de me donner l'occasion de dire ce que la Ville et la D.J.S. ont fait après l'incendie à l'I.N.S.E.P. dans la nuit du 10 au 11.

Vous le savez, j'ai répondu tout de suite à l'invitation des deux ministres le 11 novembre, donc j'ai participé à la réunion.

Effectivement, la Ville de Paris a déjà été sollicitée. Nous avons répondu favorablement pour la natation synchronisée. Cela se fera à la piscine Georges Hermant le mardi de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures 30 et le jeudi de 9 heures à 13 heures.

Je vous l'indique parce que c'est vrai que la presse n'a pas du tout parlé de Paris.

Le pôle formation haut niveau pourra s'entraîner à la piscine Georges Vallerey et à la piscine Roger Le Gall. Je ne donne pas les créneaux.

Nous sommes également prêts à étudier d'autres mises à disposition dès que l?I.N.S.E.P. nous aura fait part de ses demandes complémentaires.

Il est vrai que d'autres villes voisines ont répondu. D'autres sont dans l'impossibilité de le faire. Pour l'instant, les principaux relogements, outre Paris, se font à Saint-Maur pour le plongeon, à Nogent-sur-Marne pour le water-polo et la nage en ligne et à Montreuil pour la natation synchronisée.

On a déjà répondu mais, si on nous redemande des créneaux, on réexaminera les possibilités de donner aux nageurs de haut niveau les moyens de s'entraîner.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci pour cette réponse positive.

Monsieur LAMOUR, maintenez-vous votre v?u ?

M. Jean-François LAMOUR. - Je vais évidemment le retirer, Monsieur le Maire, en disant à M. VUILLERMOZ que l'I.N.S.E.P. a effectivement encore besoin de créneaux. Je sais que le directeur vous fera très, très vite des propositions dans ce sens.

Mais je retire mon v?u, Monsieur le Maire.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Très bien.