Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

67- QOC 98-38 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative au groupe scolaire Alain-Fournier (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1998



M. Michel BULTÉ, adjoint, président. - La question suivante de M. Pierre CASTAGNOU à M. le Maire de Paris est relative au groupe scolaire Alain-Fournier (14e).
Elle est ainsi libellée :
" Les parents d'élèves et les personnels du groupe scolaire Alain-Fournier (14e) sont gravement préoccupés par les risques qu'engendrerait la présence d'amiante dans les locaux de ce groupe.
Des prélèvements ont été effectués au début de l'année scolaire. Ils se sont révélés négatifs, à l'exception de celui ayant eu lieu dans la cuisine. 3 prélèvements complémentaires ont été réalisés, dont les résultats n'ont pas encore été communiqués à ce jour.
Pour avoir l'assurance qu'il n'y a aucun risque pour les enfants et les personnes fréquentant l'établissement, il a été prévu, en plus, 2 mesures d'empoussièrement dans les locaux de la cuisine, qui n'ont pas encore eu lieu.
M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris :
1°) de leur faire part des résultats des prélèvements complémentaires et des mesures d'empoussièrement ;
2°) de communiquer ces résultats aux parents d'élèves et à la direction du groupe scolaire Alain-Fournier. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Claude GOASGUEN, adjoint.
Les trois prélèvements complémentaires ont été effectivement faits : deux l'ont été au titre d'une contre expertise ; ils concernent la cuisine et la salle n° 5 de l'école maternelle ; le troisième concernait l'appartement de la directrice.
Le laboratoire n'a fait connaître qu'une partie des résultats. Il s'agit de l'analyse des deux prélèvements de contrôle. Le résultat du prélèvement dans l'appartement de la directrice devrait être adressé prochainement.
Quant aux deux mesures d'empoussièrement de la cuisine, les résultats indiquent une concentration en fibres inférieure à 0,3 fibre par litre d'air, très largement en dessous du seuil admissible de 5 fibres/litre.
Les résultats complets feront l'objet dès leur réception d'un envoi à la directrice de l'école maternelle qui pourra les communiquer aux parents d'élèves.