Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

72- QOC 98-43 Question de Mme Elisabeth LARRIEU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Préfet de police au sujet du " point école " du collège Boris-Vian (17e).

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1998



M. Michel BULTÉ, adjoint, président. - La question suivante de Mme Elisabeth LARRIEU à M. le Préfet de police est au sujet du " point école " du collège Boris-Vian (17e).
En voici les termes :
" Les parents, les enseignants, l'administration et la direction du collège Boris-Vian, 76, boulevard Berthier (17e), attirent l'attention sur le problème de sécurité que pose le " point école ".
En effet, la rareté et l'irrégularité de la présence d'un agent au carrefour de la porte d'Asnières rendent sa traversée extrêmement dangereuse, les automobilistes, à cet endroit, ne respectant pas, la plupart du temps, la signalisation existante (flèche clignotante, panneau lumineux).
Un certain nombre de " points écoles " moins critiques dans l'arrondissement bénéficiant d'un agent permanent à ce poste, Mme Elisabeth LARRIEU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Préfet de police les mesures qu'il envisage de prendre pour remédier dans les meilleurs délais à cette situation qui concerne également la sécurité des élèves des autres écoles préélémentaires et élémentaires situées boulevard Berthier. "
La parole est à M. le Représentant du Préfet de police.
M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Le carrefour formé par l'intersection du boulevard Berthier et de l'avenue de la Porte-d'Asnières est classé numéro 2 sur la liste des points d'école du 17e arrondissement qui en compte 40.
De ce fait, la surveillance de ce point d'école revêt un caractère prioritaire et est assurée le plus régulièrement possible par deux policiers auxiliaires, en fonction des disponibilités du service.
J'ai donné des instructions afin que ce point d'école fasse l'objet d'une attention particulière et que les infractions constatées soient sanctionnées avec rigueur.
Enfin, mes services vont prendre contact avec l'Ingénieur de voirie du 17e arrondissement pour étudier la possibilité de supprimer la flèche clignotante sur la signalisation tricolore installée à cette intersection.