Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

80 - V - Questions des élus non-inscrits.

Débat/ Conseil municipal/ Février 1997



QOC 97-41 Question de Melles Sylvie SCHERER et Cécile SILHOUETTE, élues de " Paris-écologie, solidarité et citoyenneté ", à M. le Maire de Paris au sujet du transfert de l'université Paris VII dans la Z.A.C. " Tolbiac " (13e).
M. Pierre GABORIAU, adjoint, président. - La question suivante des élues de " Paris-écologie, solidarité et citoyenneté ", à M. le Maire de Paris a trait au transfert de l'université Paris VII dans la Z.A.C. " Tolbiac " (13e).
En voici les termes :
" Des bruits de plus en plus insistants courent sur la transplantation de l'Université de Paris VII dans la Z.A.C. " Tolbiac " (13e). Qu'en est-il dans la réalité ?
Si un déménagement est envisagé, combien de mètres carrés seront attribués pour les locaux universitaires ? "
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Anne-Marie COUDERC, adjoint.
Le projet de modification du plan d'aménagement de zone de la Z.A.C. " Paris-Rive gauche ", qui a été soumis à enquête publique du 30 septembre au 30 novembre 1996, prévoit l'implantation d'équipements universitaires (locaux d'enseignement supérieur et de recherche) pour une superficie de plancher de 130.000 mètres carrés SHON.
Cette surface est située dans le secteur des Grands-Moulins. Plus précisément, elle se répartit en trois secteurs relativement proches les uns des autres, afin de favoriser un fonctionnement satisfaisant tout en évitant une concentration ponctuelle excessive :
- dans les bâtiments conservés des Grands-Moulins de Paris ;
- en bordure de la rue Watt en face de locaux d'activités existants ;
- à proximité de l'ancien bâtiment de l'usine " SUDAC " et le long du boulevard Masséna.
Ces localisations dans la partie Sud-Est de la Z.A.C. favoriseront la complémentarité et la synergie de " Paris-Rive gauche " avec le secteur de redéveloppement Seine amont. Ce programme est prévu pour partie par la réhabilitation de bâtiments existants des Grands-Moulins, pour partie par des constructions neuves.
Le développement d'un pôle universitaire n'est pas une idée nouvelle. En effet, depuis le lancement en 1991, de la Z.A.C. " Paris-Rive gauche ", la Ville de Paris a tenu à concevoir cet ensemble de quartiers avec une forte composante culturelle et universitaire. C'est le motif qui a conduit la Ville de Paris à proposer notamment d'y recevoir la Bibliothèque nationale de France.
La responsabilité de la Ville aujourd'hui, est bien de faire en sorte que le principal secteur de développement prévu dans la Capitale, " Paris Rive gauche ", soit en mesure sur 15 à 20 ans d'accueillir de nouveaux locaux pour l'enseignement et la recherche.
Il ne s'agit pas de créer une université nouvelle. Mais il s'agit de permettre le maintien à Paris des universités actuelles dans de meilleures conditions de confort.
C'est dans cette optique qu'il est apparu nécessaire de porter le programme initialement prévu en 1991 de 80.000 mètres carrés HO à 130.000 mètres carrés HO dans le projet de P.A.Z. arrêté par le Conseil de Paris en juillet dernier.
La définition du contenu détaillé du programme universitaire et de recherche à implanter dans " Paris-Rive gauche ", et les décisions relatives à l'installation de l'université de Paris-VII relèvent de l'Etat.
Dans cette perspective, la Ville de Paris a déjà indiqué qu'elle était à la disposition des services de l'Etat pour examiner avec eux l'aménagement des capacités d'accueil de locaux universitaires réservées à " Paris-Rive gauche ", celles-ci pouvant être mobilisées rapidement ou à plus long terme selon leur demande.