Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Proposition de vœu déposée par le groupe socialiste et radical de gauche relative à l’association “Soleil”.

Débat/ Conseil général/ Mai 2006


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous arrivons à la proposition de v?u référencée n° 3 G, déposée par le groupe socialiste et radical de gauche. Il s?agit de l?association ?Soleil?.

C?est le Président Patrick BLOCHE qui va intervenir. Mme STIEVENARD répondra.

M. Patrick BLOCHE. - Je présente ce v?u déposé par les élus du groupe socialiste et radical de gauche, notamment ceux du 12e arrondissement, ici présents. J?interviens en présence de Michèle BLUMENTHAL, de Sandrine MAZETIER et de Gérard REY.

Nous sommes nombreux sur ces bancs à connaître l?association ?Soleil? qui a été créée, il y a une douzaine d?années, et qui est une association très présente dans la vie associative du 12e arrondissement et au-delà, puisqu?elle a développé un certain nombre d?activités, notamment dans le domaine de la prévention spécialisée et en direction des adolescents.

C?est d?ailleurs dans ce cadre qu?a été porté un projet passionnant de photothèque des jeunes Parisiens qui permet à la fois de combiner un travail de prévention et un travail culturel dans ses dimensions patrimoniales et, en l?occurrence, c?est du patrimoine de Paris dont il s?agit. Cette photothèque a un fonds d?archives passionnant et important, riche de milliers de documents photographiques.

Cette association a mis en place un site Internet. Elle a sa propre maison d?édition, les éditions ?Parimagine? qui déclinent les arrondissements de notre Capitale à travers des photographies du temps passé. Ce sont des livres qui ont un vrai succès et qui ont permis à un large public de connaître cette association.

Cette association veut développer son activité également dans le domaine éducatif. Elle souffre depuis déjà un certain temps d?un déficit financier chronique qui, à la longue, met gravement en péril son avenir.

Les responsables de cette association ont été reçus récemment par un certain nombre d?adjoints au Maire de Paris et je m?inscris, à travers ce v?u, dans un dialogue déjà constructif et existant.

A travers ce v?u, nous voulions alerter notre Assemblée sur cette situation financière difficile qui nous a amenés à souhaiter qu?une subvention exceptionnelle de 50.000 euros puisse être attribuée uniquement pour l?année 2006 à l?association ?Soleil?. Nous serons naturellement très intéressés par la réponse que nous fera Gisèle STIEVENARD au nom de l?Exécutif.

Merci, Monsieur le Président.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci.

Je donne la parole à Mme Gisèle STIEVENARD.

Mme Gisèle STIEVENARD, vice-présidente. - Merci.

M. BLOCHE a rappelé l?activité de l?association ?Soleil? quifait un travail de rue pour aller au devant des jeunes. A ce titre, elle est financée régulièrement par le Département, au même titre que d?autres clubs de prévention. Une subvention est accordée de 531.000 euros. Le budget est quasiment en équilibre. Il y avait un léger déficit de 413 euros.

Parallèlement, l?association a développé son projet de photothèque qui fonctionne très bien et qui présente beaucoup d?intérêt pour les jeunes et aussi pour les habitants du quartier qui font des dons de leurs photographies personnelles.

Il y a quelque temps, l?association ?Soleil? a créé une structure spécifique pour la gestion de la photothèque, compte tenu de son développement : la ?Photothèque des jeunes Parisiens?. C?est donc une nouvelle association qui gère et exploite ce fonds photographique.

La demande de subvention, à ce titre, nous pose une difficulté juridique, dans la mesure où une grande part de ces activités entre désormais dans le champ concurrentiel et se trouve donc non éligible à une subvention.

Par conséquent, les responsables de l?association ont été récemment reçus. Un examen plus approfondi du projet est en cours pour déterminer les modalités de soutien les mieux adaptées. Les directions de la Ville, à la fois la DASES et la DAC, en lien avec les élus du 12e arrondissement et les élus sectoriels, sont mobilisées pour accompagner les deux associations dans la recherche des modalités adéquates afin que l?on soit dans les clous du point de vue des règles, de l?autonomisation et de la pérennisation de ces activités.

Compte tenu du travail engagé, en concertation avec Mme GUILMART et M. CARESCHE, je suggère à M. BLOCHE et à Mme BLUMENTHAL de bien vouloir retirer leur v?u.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci.

Je redonne la parole à M. BLOCHE sur cette proposition de retrait du v?u.

M. Patrick BLOCHE. - Merci de me donner de nouveau la parole.

Je remercie Gisèle STIEVENARD de sa réponse qui montre bien que l?Exécutif a une bonne connaissance des réalités de cette association. Je la remercie d?avoir pu témoigner de l?intérêt que l?Exécutif porte à ses activités.

Je suis très heureux que ce dialogue constructif soit engagé et que des solutions respectant le droit soient étudiées. Inscrivons-nous dans cette perspective. Essayons de bien mesurer les besoins financiers de cette association.

Dans ce cadre et dans cette perspective, avec une demande particulière, l?association ?Soleil? essayant de développer une dimension nouvelle de ses activités dans le domaine éducatif, je remercie Gisèle STIEVENARD de bien vouloir sensibiliser notre collègue Eric FERRAND à ce nouveau pan d?acti-vité.

Compte tenu de tous ces éléments, c?est bien entendu très spontanément et avec l?accord de mes collègues élus du 12e arrondissement que nous retirons ce v?u.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur Patrick BLOCHE.

Par conséquent, le v?u référencé n° 3 G dans le fascicule est retiré.