Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DDEE 32 G - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer une convention avec l’association “Image, Multimédia et Vie numérique, Paris-Région” prévoyant le versement d’une subvention de fonctionnement au titre de l’exercice 2006. - Montant : 90.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Mai 2006


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons au projet de délibération DDEE 32 G concernant le versement d?une subvention à l?association ?Image, Multimédia et Vie numérique, Paris-Région?.

M. Jacques BRAVO est inscrit. Je lui donne la parole.

M. Jacques BRAVO. - Merci, Madame la Présidente.

Ce projet de délibération s?inscrit dans la logique du récent déplacement du Maire de Paris à San Francisco, déplacement clôturé par la signature d?un partenariat de ville jumelle appelé ?Digital Sister Cities? pour promouvoir la diffusion du haut débit et de son contenu. C?est un partenariat de très haute qualité du fait de la place essentielle de la Silicon Valley dans l?innovation mondiale et cette initiative marque l?ambition du Maire de Paris de promouvoir le ?haut débit pour tous?.

Ce projet de délibération doit autoriser la signature d?une convention entre le Département de Paris et l?association ?Image, Multimédia et Vie numérique, Paris-Région? prévoyant une subvention de 90.000 euros. Elle constitue la deuxième vague de développement concret des pôles de compétitivité, après les deux subventions que nous avons votées début 2006 ici même.

Il s?agit aujourd?hui de mettre en ?uvre les principaux axes de travail de l?association ?Image, Multimédia et Vie numérique?, désormais appelée ?Cap digital Paris-Région? : création de contenus numériques et de multimédias, distribution et diffusion de ces contenus, développement des industries de la connaissance et du savoir.

Cette association est présidée par Jean-Pierre COTTET, administrateur délégué de ?Lagardère Active?. Elle repose sur un ensemble de partenariats forts des grandes entreprises (France Télécom, Thales, Editis, Lagardère, Vivendi Universal, Disney, Motorola), des P.M.E. franciliennes particulièrement dynamiques (Attitude Studio, Binocle, Dark work, Mac Guff Ligne), des réseaux d?acteurs (comme Silicon Sentier pour la vie numérique, Canal Numérique du Savoir pour l?éducation des multimédias, Capital Games pour les jeux vidéo), des universités (Paris VI, Paris VIII), des écoles, des centres (le CNAM, le GET), des établissements publics (comme l?I.N.A.) et, enfin, des collectivités territoriales et des chambres consulaires de toute la Région Ile-de-France.

Le Département de Paris a particulièrement ?uvré à la constitution de ?Cap digital?, l?un des neuf pôles labellisés à vocation mondiale par l?Etat en juillet 2005. L?objectif est bien de faire rayonner la recherche et le développement sur tout Paris qui, bien qu?étant d?une qualité exceptionnelle, n?est pas encore suffisamment mise en valeur.

Le Département souhaite donc, à travers le développement de pôles de compétitivité lui donner toute la notoriété qu?elle mérite.

Je précise qu?à la demande de tous les groupes, ces sujets ont fait l?objet d?une réunion de travail commune aux 1ère et 2e Commissions - je me retourne vers le Président LE GARREC le 21 mars 2006.

Cette réunion avait mobilisé l?ensemble des responsables principaux et des animateurs des trois premiers pôles labellisés à Paris. Mon regret est simplement que les élus n?y aient pas été assez nombreux. Quelque part, mon intervention vise à rappeler notre intérêt sur ce projet qui vise à créer ainsi de nouveaux emplois dans ce secteur porteur. Le poids économique de ce pôle représente environ 300.000 emplois en Ile-de-France, c?est-à-dire 6 % de l?emploi régional. Il devrait, par ailleurs, permettre de créer ou de maintenir 50.000 emplois en Ile-de-France par la mobilisation de 300 entreprises.

Chers collègues, Madame la Présidente, nous approuvons cette orientation utile aux Parisiens. Les élus socialistes et radicaux de gauche voteront résolument pour ce projet de délibération.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Mme FLAM va vous répondre. Pardonnez-moi, c?est Mme Danièle AUFFRAY. Je lui donne la parole.

Mme Danièle AUFFRAY, au nom de la 2e Commission. Merci, Madame la Présidente.

Je remercie notre collègue Jacques BRAVO, en effet, de son soutien à cette politique des pôles de compétitivité.

Un premier mot pour dire que, par rapport à la visite de notre Maire à San Francisco, c?est non seulement le problème du haut débit mais même celui du très haut débit, et accessible essentiellement, dans notre optique, à des endroits qui ne sont pas a priori visés par les opérateurs, mais des endroits autour de nos espaces publics numériques, qui ont un caractère social. Nous voulons faire de Paris une ville qui, dans ce domaine des nouvelles technologies, soit à la pointe d?un mouvement vraiment social.

Sur le problème même de ces projets de délibération, je voudrais m?associer à la remarque de Jacques BRAVO parce que nous avons répondu au v?u de plusieurs groupes de la majorité, comme de l?opposition, demandant que soit bien diffusé parmi tous les conseillers tout ce que nous faisons dans ce domaine. Nous avons donc le 21 mars, cela a été dit, organisé une réunion à cet effet. Nous sommes prêts à organiser de nouvelles réunions et à faire suivre à l?ensemble de nos collègues l?évolution de ces pôles de compétitivité, dont l?importance pour l?emploi à Paris a été mis en évidence.

Merci.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 32 G.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DDEE 32 G).