Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

70 - QOC 2003-320 Question de M. Yves POZZO di BORGO et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris relative aux mesures envisagées afin de faciliter l'accès de l'Hôtel-de-Ville et de ses annexes aux handicapés

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Libellé de la question :
"L'Hôtel de Ville et ses annexes ne sont pas adaptées à l'accessibilité des personnes handicapées.
Preuve en a encore été tout récemment donnée. Répondant à l'invitation du groupe Union pour la démocratie française pour une réunion sur le sujet dans les locaux du groupe, le président de l'association "Groupement d'insertion des personnes handicapées à Paris", tétraplégique et se déplaçant en chaise roulante électrique, ne pouvant finalement pas accéder à leurs bureaux, fut obligé de repartir.
La Municipalité a expliqué que l'ensemble des personnes qui subissent un handicap doit pouvoir considérer Paris comme leur ville ; et l'Hôtel de Ville comme le leur. Ce qui manifestement n'est pas le cas.
Dans le cadre de l'année 2003 "l'année européenne du Handicap", M. Yves POZZO di BORGO et les membres du groupe Union pour la démocratie française aimeraient connaître quelles mesures la Municipalité envisage de prendre afin que la mairie et ses annexes soient prioritairement mises aux normes, pour qu'une telle situation ne puisse se reproduire."
Réponse non parvenue.