Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

50 - 2003, DPA 197 - Approbation du principe et des modalités de passation selon la procédure négociée prévue en cas d'urgence impérieuse des marchés de travaux en vue de la réalisation de 2 écoles provisoires destinées à l'accueil des enfants du groupe scolaire Auguste-Perret (13e). - Autorisation à M. le Maire de Paris de déposer les demandes de permis de construire correspondants. - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer lesdits marchés

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DPA 197 relatif à l'approbation du principe et des modalités de passation selon la procédure négociée prévue en cas d'urgence impérieuse des marchés de travaux en vue de la réalisation de 2 écoles provisoires destinées à l'accueil des enfants du groupe scolaire Auguste-Perret (13e).
Monsieur DESESSARD, vous avez la parole.
M. Jean DESESSARD. - Il s'agit du projet de délibération DPA 197 concernant le groupe scolaire Auguste-Perret. Ce projet de délibération propose la construction de 2 écoles provisoires destinées à accueillir les enfants du groupe scolaire Auguste Perret suite à l'effondrement de la cour et d'une partie des bâtiments.
Souvent, dans ce genre d'affaire, les renvois de responsabilités, les bagarres d'experts, entraînent des hésitations et la prise de décision se fait alors à la dernière minute. C'est pourquoi, je tiens particulièrement à féliciter les services de la Ville de Paris et les élus concernés pour leur efficacité et leur rapidité d'action dans le cas présent.
Les élus et les services de la Ville ont su analyser la situation et nous proposer une solution réaliste et qui vise à perturber le moins possible la scolarité des écoliers.
Suite à l'effondrement de la cour, les enfants ont, en effet, été répartis sur plusieurs écoles du 13e et du 20e arrondissement. Les parents et les enseignants ont alors mesuré les difficultés occasionnées par les trajets en car (fatigue et diminution du temps scolaire).
Il était nécessaire de proposer une autre solution. A ce titre, le choix des deux sites très proches de l'école Auguste Perret et situés dans la zone géographique du groupe scolaire répond de façon tout à fait satisfaisante à la demande des parents.
D'autre part, nous pouvons nous réjouir des faibles délais prévus pour la construction de ces équipements provisoires. Ils seront prêts, en effet, pour la rentrée scolaire 2003. A cet égard, il faut se féliciter que la Ville et les services aient su anticiper l'évaluation des besoins de cette rentrée.
Ce projet de délibération est une démonstration heureuse de la capacité de mobilisation et d'anticipation des élus et des services. Nous nous prenons à rêver à des procédures aussi rapides pour la réalisation d'autres équipements.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Vous n'êtes pas le seul à rêver.
Monsieur FERRAND, vous n'avez rien à ajouter à cet éloge ?
Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 197.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DPA 197).