Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

180 - Vœu présenté par Mme GÉGOUT relatif à la poursuite de l'Opération programmée d'amélioration de l'habitat du Bas Belleville et de Belleville Ménimontant

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 27 dans le fascicule, relatif à la poursuite de l'opération programmée d'amélioration de l'habitat du bas Belleville et de Belleville-Menilmontant.
Je donne la parole à Mme GÉGOUT.
Mme Catherine GÉGOUT. - Je vous remercie.
A Belleville, dans le bas de Belleville, et sur Belleville-Ménilmontant, même quartier divisé en deux opérations programmées d'amélioration de l'habitat, il y a un important travail de redynamisation du parc privé avec des résultats qui sont très intéressants par rapport à beaucoup d'autres O.P.A.H.
L'opérateur local, qui était le même, pour les deux O.P.A.H. a mené un travail d'animation efficace. Beaucoup de ces immeubles n'en sont évidemment qu'à la première tranche de travaux qui a porté surtout sur les parties communes et ces O.P.A.H. se terminent fin 2003.
Le Conseil du 20e arrondissement a parlé de cette situation et a émis un v?u considérant qu'il était indispensable de mener à son terme cette action vitale pour l'avenir du quartier. C'est un quartier politique de la ville.
Il y a un gros effort de réhabilitation à la fois dans le public et dans le privé et un effort d'équipement.
C'est un quartier où il y aura prochainement une piscine qui va être une réalisation tout à fait magnifique. Evidemment, si on ne continue pas ce travail, ce qui va se passer, c'est que de nouveau, il y aura une dégradation importante qui va finalement réduire un peu à néant les efforts qui sont faits sur le cadre de l'habitat dans ce quartier.
La plupart des propriétaires sont des propriétaires à faibles revenus.
En fait nous proposons d'émettre le v?u que le Maire de Paris mette en ?uvre dès maintenant les moyens nécessaires au lancement et à l'animation d'une nouvelle O.P.A.H. sur les deux secteurs, de manière à ce que le travail engagé puisse continuer sans qu'il y ait rupture et que l'action porte sur l'ensemble des immeubles concernés du secteur.
Je vous remercie.
M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Ce secteur bien évidemment a une action longue et favorable en cours mais ne peut rester en l'état. En même temps, vous le savez, la Ville est un élément décideur de la prolongation d'une O.P.A.H. L'Etat et l'ANAH sont des acteurs indispensable. En même temps, vous savez que nous avons lancé une OAHD et par conséquent, le secteur est concerné.
De façon complémentaire, cette opération comprend des immeubles à traiter de façon importante. Je peux vous dire que dans le cadre des appels d'offres OAHD, le Pacte de Paris, principal partenaire sur ces quartiers, aura un rôle important à jouer dans le cadre de l'OAHD.
Je vous propose donc de modifier légèrement le terme du dernier paragraphe qui serait ainsi rédigé :
"Le Conseil du 20e émet le v?u que le Maire de Paris, en association avec l'Etat et l'ANAH poursuivent l'action engagée notamment dans le cadre de l'OADH et de la mission S.I.E.M.P., sur le secteur de Bas-Belleville-Ménilmontant".
Bien évidemment je pense que cela correspond à nos souhaits et à nos desiderata. Il est hors de question d'abandonner ce secteur. Cela correspond bien aux perspectives d'action et de travail qui sont les nôtres sur le 20e arrondissement.
Mme Catherine GÉGOUT. - Est-ce que vous pouvez me le redire ?
Est-ce que cela couvre bien l'ensemble des immeubles ?
M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Par la procédure OAHD, et le fait que nous ayons laissé des options importantes, nous pourrions compléter dans la délibération ultérieure, les adresses concernées pour la poursuite du travail fait par l'O.P.A.C. de Paris dans le cadre de la mission O.P.A.H.
Le texte serait le suivant : .."..émet le v?u que le Maire de Paris, en association avec l'ANAH et l'Etat, poursuive l'action engagée, notamment dans le cadre de l'OAHD, et de la mission S.I.E.M.P. sur le secteur du bas Belleville.
Mme Catherine GÉGOUT. - Ce n'est plus le Conseil du 20e ? Vous changez la formulation ?
M. Jean-Yves MANO, adjoint. - Oui, je veux bien admettre que Mme GÉGOUT reprenne l'amendement de l'Exécutif.
Mme Catherine GÉGOUT. - Ce n'est pas pour moi, c'est un v?u du Conseil de Paris.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Bien entendu.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme GÉGOUT et amendée par M. Jean-Yves MANO.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u est adoptée. (2003, V. 61).