Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

38 - 2003, ASES 90 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention de mandat de maîtrise d'ouvrage avec la Régie immobilière de la Ville de Paris pour l'aménagement d'une crèche collective de 30 berceaux, 193, rue Saint-Charles (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération ASES 90 relatif à la signature d'une convention de mandat de maîtrise d'ouvrage avec la Régie immobilière de la Ville de Paris pour l'aménagement d'une crèche collective de 30 berceaux, rue Saint-Charles, dans le 15e arrondissement.
La parole est à Mme Dominique BAUD.
Mme Dominique BAUD. - Monsieur le Maire, chers collègues, la situation de grande pénurie en terme d'offre de garde de petite enfance est telle dans le 15e arrondissement, et sans aucune amélioration depuis deux ans puisque la capacité d'accueil en crèche collective a diminué de plus de 100 places, que je ne peux que me réjouir de ce nouveau projet. Ce dernier se situe dans un quartier neuf où habitent de nombreuses familles de plusieurs enfants et où les deux parents travaillent. Ainsi donc, les 30 berceaux seront très rapidement remplis et l'état des listes d'attente restera à l'identique.
C'est la raison pour laquelle j'interroge la Ville de Paris à savoir pourquoi, dans ce projet, on se limite à un établissement collectif de petite enfance pouvant accueillir seulement 30 enfants, et non pas une crèche de taille plus traditionnelle comprenant au minimum 60 berceaux.
Je vous remercie.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Monsieur le Maire, une réponse rapide. Je crois qu'on partage un certain nombre d'objectifs communs dans les arrondissements et au niveau de la Ville de Paris.
Si l'on avait pu aménager, dans ce projet, une crèche de 60 berceaux au lieu d'une crèche de 30 berceaux, on l'aurait fait. Si on ne le fait pas, c'est parce qu'il n'y a pas de place, techniquement, pour faire davantage.
Je voulais quand même attirer l'attention de Mme BAUD sur le fait que nous avons eu une réunion, la semaine dernière, avec le maire du 15e arrondissement pour faire le point, comme je le fais régulièrement avec les maires d'arrondissement, sur les places créées et sur l'ensemble des projets restant à réaliser.
Nous avons partagé le fait que, depuis 2001, il y avait quand même 50 places qui avaient été créées et qu'il y en a quand même 88 qui sont prévues en 2003. On a un taux de service, dans le 15e arrondissement, qui est de 70 %, qui n'est pas dans les plus mauvais, même s'il y a beaucoup de projets et que dans les 4.500 places, il y en a plus de 400 prévues dans le 15e arrondissement.
Donc, dans le 15e arrondissement, comme dans l'ensemble des arrondissements, on avance pour mener à bien l'ensemble de ces projets.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Ils n'ont pas à se plaindre.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 90.
Qui est pour ?...
Mme Dominique BAUD. - S'il vous plaît ?...
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 90).
Madame BAUD, vous avez la parole.
Mme Dominique BAUD. - Je voudrais plus de précisions.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Attendez ! Mme TROSTIANSKY vous a répondu. On ne va pas refaire le débat !
Mme Dominique BAUD. - J'ai le droit d'intervenir.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - En plus, vous êtes inscrite sur une nouvelle délibération. Laissez-moi l'annoncer et vous reprendrez votre intervention.