Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

118 - QOC 2003-283 Question de M. Hervé BENESSIANO et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police au sujet de la sous-utilisation des emplacements réservés aux taxis dans le quartier des "Batignolles" (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Libellé de la question :
"M. Hervé BENESSIANO et les membres du groupe U.M.P. souhaitent attirer particulièrement l'attention de M. le Préfet de police sur la désaffection permanente de voitures-taxi sur les emplacements réservés au 159, rue de Rome, 135, rue de Rome et au regard du 51, rue des Dames (17e).
L'absence de véhicules sur ces sites a pour effet, d'une part, de contraindre les riverains de la rue de Rome à se rendre à la station du métro Villiers, distante de 700 mètres et, d'autre part, ceux de la rue des Dames, en face de la mairie du 17e arrondissement, à se diriger vers la place de Clichy ou le métro Brochant, c'est-à-dire à une distance de 600 à 800 mètres, ce qui pose souvent problème aux personnes à mobilité réduite temporaire ou permanente se rendant à la Mairie.
Tandis que le manque de places de stationnement pour deux et quatre roues se fait cruellement sentir dans le quartier Batignolles, la non-utilisation de ces emplacements provoque un fort mécontentement de la population locale.
M. Hervé BENESSIANO et les membres du groupe U.M.P. souhaitent connaître les mesures que M. le Préfet de police envisage pour que ces espaces de voirie ne soient plus sous-utilisés ?"
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"La station de taxis implantée au droit du 135, rue de Rome, comporte deux emplacements de stationnement matérialisés au sol, et n'est pas pourvue de borne d'appel.
Il existe au 165, rue de Rome, une autre station de taxis de quatre places, comportant une borne d'appel. Cette zone est située devant deux hôtels de standing et proche de la gare S.N.C.F. pont Cardinet. Je précise qu'aucune station n'existe à la hauteur du numéro 159, de la rue de Rome.
Au droit du 51, rue des Dames, la station de taxis comporte six emplacements. Elle est matérialisée au sol et est équipée d'une borne d'appel.
Ces trois stations sont effectivement peu utilisées par les taxis.
La Préfecture de police porte une attention toute particulière au positionnement de ces réservations de voirie, qui sont toujours effectuées en étroite concertation avec les organisations professionnelles représentant les taxis parisiens dans le but de satisfaire au mieux les besoins exprimés par les usagers.
S'il s'avère, toutefois, à l'usage, qu'une station est insuffisamment fréquentée, il est procédé soit à son déplacement vers un endroit où la demande est plus importante, soit à sa suppression.
S'agissant de la situation des stations sises au 135, rue de Rome et 51, rue des Dames, j'ai demandé à la Commission des taxis et des voitures de petite remise, composée de représentants de la Mairie de Paris, de la Préfecture de police, ainsi que des organisations professionnelles de conducteurs de taxis parisiens et des représentants d'usagers de se réunir. Ainsi, les représentants d'usagers pourront exprimer leur point de vue.
En ce qui concerne la station sise 165, rue de Rome, il apparaît nécessaire de la maintenir. En effet, celle-ci assure la desserte de l'hôtel "Mercure", établi au même numéro de la rue de Rome et de l'hôtel "Villa Eugénie", établi au numéro suivant, lesquels sont des établissements à grande capacité de clientèle."