Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

78 - QOC 2003-328 Question de Mme Marielle de SARNEZ et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris concernant la volonté de l'A.P.-H.P. de vendre l'immeuble situé au 29, rue Delambre (14e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Libellé de la question :
"L'immeuble situé au 29, rue Delambre dans le 14e arrondissement appartient, comme beaucoup d'autres immeubles de ce quartier, à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Il avait été loué pour une période de 100 ans. Le bail étant aujourd'hui arrivé à échéance, l'A.P.-H.P. peut légitimement ne pas le renouveler et reprendre possession de son bien.
Néanmoins, la volonté de l'A.P.-H.P. de vendre cet immeuble qui compte des logements et un bar, "Le Smoke", célèbre lieu artistique apprécié des artistes et des habitants du quartier Montparnasse, met à mal la volonté affichée de l'actuelle Municipalité de défendre les activités culturelles dans la Capitale.
En effet, en lieu et place de ce lieu d'expression culturelle, il est prévu de construire un parking. Outre le fait que la construction d'un nouveau parking dans ce quartier est contraire à la volonté affichée de M. le Maire de Paris, de diminuer la place de la voiture à Paris, ce projet va totalement à l'encontre de la politique que M. le Maire de Paris affirme mener à Paris : faire de Paris une capitale culturelle à travers de grands événements, mais également en soutenant les lieux culturels de proximité. En outre, alors que Paris a de plus en plus tendance à devenir une ville vitrine, M. le Maire contribue à diminuer la vie de quartier.
En qualité de Maire de Paris, mais également en tant que président du Conseil d'administration de l'A.P.-H.P., quelles réponses M. le Maire de Paris peut-il apporter à ceux qui, légitimement, s'inquiètent des conséquences de cette politique sur le 14e arrondissement et au-delà sur la politique culturelle de la Ville de Paris ?"
Réponse non parvenue.