Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

205 - 2003, DVD 59 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres relatif à l'aménagement de la rue du Cotentin et du carrefour avec la rue de l'Armorique (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération DVD 59 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres relatif à l'aménagement de la rue du Cotentin et du carrefour avec la rue de l'Armorique.
La parole est à Philippe GOUJON.
M. Philippe GOUJON. - Merci, Madame la Maire.
C'est le même sujet que celui que vous avez cité à l'instant sur lequel M. DARGENT était inscrit. Je ne me substituerai pas à lui, bien évidemment, mais je voudrais simplement poser une ou deux questions à M. BAUPIN.
La Z.A.C. "Vaugirard" est née d'une décision du Premier ministre de l'époque, Edouard Balladur, de céder plus de 20 hectares de terrain appartenant à des administrations et des entreprises publiques à la Ville de Paris en 1994, ce qu'aucun de ses prédécesseurs n'avait réalisé avant lui, notamment pas Michel Rocard qui l'avait pourtant promis.
Cette Z.A.C. s'étend sur 3,7 hectares en limite de la gare Montparnasse et si, par ce mémoire, nous aménageons la rue du Cotentin et le carrefour Cotentin, en bordure de Z.A.C., je mentionne également la nécessité d'achever l'équipement du rond-point installé au carrefour Pasteur-Armorique - boulevard de Vaugirard, sur lequel était prévue, je crois que c'est toujours d'actualité et peut-être plus que jamais, la pose d'une statue de BOURDELLE, ce qui, il me semble, devrait être facilité par la donation récente à la Ville par Mme Rhodia-Buffet-Bourdelle qui vient de s'éteindre, de l'?uvre de son père.
Dans le 15e, nous connaissons sa générosité, sa gentillesse, son admiration pour son père et, d'ailleurs, je pense que la Ville s'honorerait à lui rendre un hommage qu'elle mérite.
Pour cette statue, les choses, me semble-t-il, sont déjà assez avancées puisqu'elle a déjà été choisie dans l'?uvre de Bourdelle. Il suffit donc de l'y installer.
Je vous rassure. Il ne s'agit ni "d'Héraclès archer", ni du "Centaure mourant" qui sont ses ?uvres les plus célèbres, nous n'avons pas ces prétentions, mais je crois que cela pourrait permettre l'achèvement harmonieux de cette place, de ce rond-point.
Deuxième point, à l'autre bout de la Z.A.C., cette fois, il y a la place Falguière sur laquelle aboutissent de nombreuses voies, ce qui en accroît la dangerosité et ce qui rend nécessaire, là aussi, l'aménagement d'un rond-point que nous attendons depuis longtemps.
Il n'a pas été réalisé jusqu'à ce jour, malgré les demandes répétées des élus du 15e. Et l'achèvement de la Z.A.C. "Vaugirard", dans quelques mois, me semble-t-il, le rend aujourd'hui tout à fait indispensable. Merci.
(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).
(Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, remplace Mme Anne HIDALGO, première adjointe, au fauteuil de la présidence).
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - La parole est à M. BAUPIN.
M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Ma difficulté, Monsieur GOUJON, c'est que vos deux questions ne portent pas sur la délibération en question. Vous m'aviez indiqué, il y a quelques minutes, que vous souhaitiez m'interroger sur la question de la statue de BOURDELLE et, n'ayant pas à ma disposition les services de la Ville compétents et m'étant entretenu avec Mme MAZETIER qui, elle-même, traite de ces questions de patrimoine, mais pas directement culturel, nous n'avons pas la réponse à votre question.
Je me propose donc de me renseigner auprès de Christophe GIRARD pour vous indiquer où en est le dossier que nous découvrons à l'instant.
M. Philippe GOUJON. - Vous me ferez part de la réponse.
M. Denis BAUPIN, adjoint, rapporteur. - Oui.
Sur la place Falguière, j'entends votre remarque sur la sécurité de ce carrefour. Là aussi, ce n'est pas directement relié à la délibération. Sur ce sujet, nous allons regarder précisément ce qu'il en est en matière de sécurité de cette place et nous verrons dans le cadre, par exemple, du budget 2004 avec les priorités du maire d'arrondissement, comment intégrer d'éventuels aménagements de sécurité.
Voilà les éléments de réponse que je peux apporter à la question.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 59.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DVD 59).