Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

69 - QOC 2003-319 Question de Mme Elisabeth de FRESQUET et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris à propos de la réinstallation d'une grande roue à Paris.QOC 2003-269 Question de M. Christophe LEKIEFFRE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris sur la remise en place d'une "grande roue" à Paris

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Libellé de la première question :
"La grande roue implantée un temps sur la place de la Concorde fut, comme nul ne l'ignore, démontée et entreposée. Elle vient de trouver acquéreur en Angleterre.
"La volonté d'installer une grande roue à Paris est toujours d'actualité" a-t-on pu apprendre. Et selon le concepteur du premier manège, le principe de cette attraction nécessiterait un projet plus ambitieux, une hauteur doublée.
Mme Elisabeth de FRESQUET et les membres du groupe Union pour la démocratie française souhaitent vérifier la réalité de ces déclarations et l'état des études d'implantation éventuellement engagées."
Libellé de la seconde question :
"Après le démontage de la grande roue, place de la Concorde en janvier 2002, M. le Maire de Paris s'était engagé à ce qu'elle soit installée dans un nouveau site parisien, et cela avant les fêtes de fin d'année.
Le choix d'un site s'est avéré extrêmement difficile. Différentes hypothèses ont été envisagées qui n'ont pas pu aboutir du fait d'études techniques non concluantes ou de l'insuffisante attractivité du site du point de vue de l'exploitant. Aujourd'hui, on apprend que celle-ci a été vendue à des investisseurs britanniques.
Toutefois, et au regard de ces informations, la volonté d'installer une grande roue resterait d'actualité, et des études et contacts entre la Ville de Paris et M. CAMPION se poursuivraient "pour aboutir à un projet ambitieux et séduisant".
M. Christophe LEKIEFFRE et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris de quels éléments dispose-t-il pour reconduire une telle opération ?"
Réponse (Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe) :
"La vente de la Grande Roue de Paris à des investisseurs étrangers ne remet pas en cause le souhait du Maire de Paris de voir installer une grande roue dans la Capitale. De nombreux Parisiens et visiteurs apprécient une telle attraction.
Le choix de l'équipement, de ces caractéristiques et de son implantation n'est pas encore déterminé. Il sera défini à l'issue des études et dans le respect des procédures et de la nécessaire concertation.
Le Conseil de Paris sera tenu informé."