Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

44 - 2003, JS 114 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec l'association "Comité local pour le logement autonome des jeunes de Paris" CLLAJ de Paris, 21, rue des Malmaisons (13e). - Subvention correspondante. - Montant : 145.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération JS 114 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec l'association "Comité local pour le logement autonome des jeunes à Paris" C.L.L.A.J. de Paris, 21 rue des Malmaisons.
Je donne la parole à Mme MEYNAUD.
Mme Sophie MEYNAUD. - Merci, Monsieur le Maire.
Je serai très brève. Je rappellerai simplement l'importance de ce genre de délibération et l'importance du C.L.L.A.J. qui ?uvre au logement des jeunes dont on sait que c'est une question extrêmement importante qui est directement rattachée à la question de l'autonomie des jeunes.
Simplement quelques propositions dont certaines, nous le savons, avaient été reprises et mises en avant par la Municipalité.
Premièrement, le fait que, sur cette question du logement des jeunes, il serait nécessaire de faire un inventaire opérationnel des petits logements vides qui pourraient faire l'objet d'une mise en location rapide.
Ensuite, l'idée était de mettre en place des conventions avec les propriétaires pour les aider à réhabiliter et à louer leurs biens à des étudiants.
Ensuite, une troisième piste où il conviendrait d'apporter des aides spécifiques aux propriétaires et aux locataires en matière d'équipement et d'aménagement des petits appartements.
Enfin, une quatrième piste qui se traduirait par la sécurisation de la location auprès des propriétaires pour favoriser l'entrée d'étudiants ou de jeunes dans le logement.
Ce sont des propositions qui ont déjà été avancées par la Municipalité et qui me semblent intéressantes pour favoriser le logement des jeunes à Paris dont on sait que c'est une question très difficile.
Je voudrais en ajouter deux autres personnelles :
Premièrement, sachant que le C.L.L.A.J. mène un travail extrêmement intéressant, il me semblerait bien qu'une audition soit organisée avec la commission logement et la commission jeunesse du Conseil de Paris, de manière à ce que la transversalité de la question du logement des jeunes apparaisse et qu'il ne s'agisse pas seulement du domaine social.
Deuxième proposition, et vous savez que nous y sommes attachés, pour une question qui concerne les jeunes en premier lieu, il semblerait bien d'organiser quelque chose qui les associe aux travaux du C.L.L.A.J. On pourrait proposer, par exemple, soit une audition du C.L.L.A.J. au Conseil parisien de la jeunesse, soit une table ronde avec les élus de conseils parisiens de la jeunesse et le C.L.L.A.J. de manière à ce que nous ayons un bilan de leurs actions et une présentation de leurs activités dans toutes les dimensions qu'elles regroupent.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci. La parole est à Mme AUTAIN.
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Je vous remercie pour cette intervention. Vous avez rappelé le souci de la Municipalité sur la question très importante du logement des jeunes à Paris.
La subvention concernée vise le C.L.A.J.J., Comité local pour le logement autonome des jeunes, qui a pour objet d'aider et d'accompagner les jeunes dans leurs démarches pour chercher un premier logement. C'est une sorte de pendant à la mission locale pour les questions de logement. Nous octroyons, cette année, une subvention de 145.000 euros, ce qui est un effort tout à fait important.
Je voulais juste rajouter, pour ne pas être longue, que la Commission Jeunes en difficulté où siègent un certain nombre d'adjoints, dont Gisèle STIEVENARD, a décidé d'inviter Jean-Yves MANO. Nous pourrons ainsi aller plus en avant sur la question des jeunes en difficulté et de leur accès à un logement autonome.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 114.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, JS 114).