Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

76 - QOC 2003-326 Question de Mme Marielle de SARNEZ et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris à propos d'une éventuelle ouverture de certaines classes des établissements scolaires parisiens au-delà des seuls horaires de classe afin de préserver l'égalité des chances dans notre système éducatif

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Libellé de la question :
"Les inégalités de logement et d'accès au logement à Paris sont également, entre autres conséquences perverses, sources d'inégalités scolaires. Plusieurs enfants par chambre, une exiguïté trop grande, et c'est la capacité à travailler, à se concentrer, et au bout du compte les résultats qui s'en ressentent.
Dans le même temps, l'accueil des petits Parisiens dans les établissements publics de la Ville laisse toujours autant à désirer. C'est ainsi que les bibliothèques municipales, par exemple, de par leurs structures et leurs horaires d'ouverture ne sont pas toujours appropriées pour accueillir ces enfants.
En généralisant l'ouverture de certaines classes des établissements scolaires parisiens au-delà des seuls horaires de classe, les enfants pourraient étudier et faire leurs devoirs, près de chez eux et dans de bonnes conditions. Et l'on éviterait que des problèmes de logement ne se répercutent sur le travail scolaire des enfants.
Serait-il possible à M. le Maire de Paris d'évaluer la faisabilité d'un tel projet afin de permettre à tous les enfants, quelles que soient leurs conditions de vie, de conserver toutes leurs chances dans notre système éducatif ?"
Réponse non parvenue.