Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

39 - 2003, ASES 94 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention de mandat de maîtrise d'ouvrage avec la SEMEA-XV pour la restructuration de la crèche "de l'Espérance" en crèche collective de 60 berceaux et la construction d'une crèche collective neuve de 60 berceaux, 75, avenue Félix-Faure (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Il s'agit du projet de délibération ASES 94 sur lequel un amendement n° 7 a été déposé. Le projet de délibération est relatif à une autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention de mandat de maîtrise d'ouvrage avec la S.E.M.E.A.-XV pour la restructuration de la crèche de l'Espérance.
Justement, Madame BAUD, je vous donne la parole.
Mme Dominique BAUD. - Je vais quand même revenir un peu sur le précédent projet de délibération parce que j'avoue ne pas comprendre pourquoi il n'y a pas de place pour faire davantage dans l'immeuble du 193, rue Saint-Charles. Je le connais bien et apparemment, je ne vois pas comment on peut considérer qu'il n'y a pas assez de place, à moins d'avoir d'autres projets que je ne connais pas, mais il me semble qu'on pourrait faire un peu mieux.
S'agissant maintenant de la crèche et des travaux qui sont prévus au 75, avenue Félix-Faure, les travaux prévus sur ces deux crèches sont incontestablement nécessaires.
Il convient, en effet, de rendre ces établissements plus modernes, avec des salles moins exiguës et mieux réparties, plus conformes aux règles d'hygiène et de sécurité.
Je me réjouis aussi que ce projet permette, à terme, un accueil de 25 enfants supplémentaires.
Néanmoins, ces crèches accueillent aujourd'hui 95 enfants à elles deux et ces fermetures simultanées vont aggraver le déficit déjà important dans le 15e arrondissement par rapport aux besoins de la population. C'est la raison pour laquelle je voudrais savoir comment une solution peut être trouvée, de façon à éviter ce déficit et comment on peut arriver à replacer les enfants dans d'autres établissements, ou dans des établissements de substitution, pendant la période des travaux.
Je vous remercie.
(Applaudissements sur les bancs du groupe U.M.P.).
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Madame TROSTIANSKY, vous avez la parole.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Pour ce qui concerne l'amendement technique, c'est un amendement de l'Exécutif. La convention est modifiée comme suit, page 11, lire : "signature de Mme la Directrice générale de la S.E.M.E.A.-XV au lieu de M. le Président directeur général de la Régie immobilière de la Ville de Paris". Là, il y a une faute dans ce projet de délibération, qu'il est souhaitable de modifier.
Par rapport à l'intervention de Mme BAUD, je crois qu'il est quand même important de dire et redire que ce projet de restructuration est nécessaire depuis plus de dix ans. Depuis plus de dix ans, ces crèches ont besoin d'être restructurées. Il y a un certain nombre de normes à respecter et ce projet de restructuration est indispensable. Dans ma mission, il m'incombe de créer des places supplémentaires et ce projet prévoit la création de 25 places supplémentaires. Mais il est aussi important d'entretenir le patrimoine de manière à ce qu'il n'y ait pas de fermeture et cela pendant plusieurs années.
Il était important de rappeler ce contexte. Je le disais tout à l'heure, dans le 2e arrondissement, avant on ne gérait pas les fermetures temporaires. On se débrouillait dans les arrondissements. J'ai demandé au niveau des services de la Ville que l'on puisse examiner toutes les solutions possibles pour que des solutions alternatives puissent être envisagées. Les travaux ne vont pas commencer avant l'été 2005 a priori.
On a planifié le projet avec l'association. D'ici la première année, avant 2005, on ne prendra plus de bébés. Un certain nombre de redéploiements seront prévus avec la coordinatrice. Un projet mené par l'O.N.C.P., en 2005, il y a sûrement le projet d'établissement petite enfance, rue Brançion. On peut envisager un système à tiroirs qui permette aux parents de ces enfants qui occupent actuellement ces crèches avenue Felix-Faure, de disposer d'un certain nombre de solutions. Voilà les éléments que je voulais vous présenter.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 7 déposé par l'Exécutif.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet d'amendement n° 7 est adopté.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 94 ainsi amendé.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 94).