Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

119 - QOC 2003-284 Question de M. Hervé BÉNESSIANO et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police concernant la gêne occasionnée par le stationnement illicite d'un camion de primeurs près de la devanture de la brasserie "Le Sauret", sise à l'angle des rues Legendre et Lévis (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2003


Libellé de la question :
"M. Hervé BENESSIANO et les membres du groupe U.M.P. sont saisis d'une réclamation par les gérants de la brasserie "Le Sauret" sise à l'angle des rues Legendre et Lévis (17e), qui, depuis près de trois ans, sont régulièrement importunés entre 13 heures et 16 heures par le stationnement illicite d'un camion de primeurs près de la devanture de leur établissement en bordure de la voie piétonne de la rue de Lévis.
Dès l'arrivée des beaux jours, les gérants qui s'acquittent d'un droit de terrasse constatent une désaffection de clientèle qui ne supporte pas la promiscuité de l'encombrant véhicule.
Malgré les nombreux procès-verbaux que le commissariat d'arrondissement a dressé à l'encontre de l'indélicat contrevenant, aucune amélioration n'a été constatée.
A l'approche de la belle saison, les gérants de l'établissement ne veulent pas vivre un nouveau cauchemar.
M. Hervé BENESSIANO et les membres du groupe U.M.P. souhaitent connaître les dispositions que compte prendre M. le Préfet de police vis-à-vis de ce chauffeur récalcitrant, autres que le simple procès-verbal qui semble être intégré aux frais généraux de l'entreprise ?"
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"La rue de Lévis où la circulation et le stationnement sont interdits en permanence, dans la partie comprise entre les rues Legendre et des Dames, fait l'objet de contrôles soutenus de la part des effectifs de police locaux qui sanctionnent systématiquement les infractions qu'ils constatent.
S'agissant plus particulièrement des nuisances générées par la présence régulière d'un camion en stationnement illicite aux abords du commerce de primeurs situé en bordure de la partie piétonne de la rue de Lévis, je puis vous indiquer que les services de police locaux ont, pour compléter leur action de verbalisation, adressé de nombreuses mises en garde à la gérante de l'établissement l'invitant à respecter la réglementation.
En outre, afin de mettre en place des mesures de nature à remédier durablement à la situation décrite, une réunion de concertation s'est tenue sur le site, le 10 avril 2003, en présence du maire de l'arrondissement, des services de la voirie locale, d'un représentant de l'Association des commerçants de la rue de Lévis, ainsi que de la gérante de l'établissement de primeurs.
A cette occasion, il a été décidé de créer un emplacement supplémentaire de livraisons rue Legendre, à proximité du commerce concerné, qui ne sera pas, toutefois, réservé à l'usage exclusif de ce commerçant.
Cette mesure a rencontré l'assentiment de l'ensemble des participants."