Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2 - Condoléances

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


M. LE MAIRE DE PARIS. - Le Conseil de Paris a appris avec beaucoup de tristesse et d'émotion le décès survenu le 12 mai 2000 de M. Auguste MARBOEUF-REGNAULT, ancien Conseiller général de la Seine, ancien Conseiller municipal de Paris, ancien Conseiller de Paris.
(Les Conseillers se lèvent).
Pupille de la Nation, M. MARBOEUF-REGNAULT travaille comme mécanicien automobile avant-guerre.
Démobilisé en août 1940, il entre dans la Résistance à partir de décembre 1943 au sein du groupe de F.F.I. "La Chouette" et participera à plusieurs actions avant de signer son engagement dans l'armée jusqu'à la fin de la guerre.
Elu Conseiller de Paris en 1953, réélu en 1959, il sera réélu Conseiller municipal dans le 8e secteur en 1965 et 1971.
M. Auguste MARBOEUF-REGNAULT appartient à plusieurs reprises au Bureau du Conseil municipal en qualité de secrétaire (1954-1958), puis de Vice-Président (1961-1966-1971). Il siège à la 6e Commission de 1953 à 1959, puis à la 3e Commission de 1959 à 1965. Pendant toute la durée de ses mandats, il siège à la Commission de la jeunesse et des sports, qu'il préside de 1959 à 1977, ainsi qu'à la Commission mixte du travail et du chômage (1953-1959), à la Commission de la famille et de la population (1959-1971) et à la Commission du règlement (1971-1977). Il fut notamment rapporteur du projet du Parc-des-Princes, contribuant largement à ce titre à la mise en oeuvre de cet équipement sportif parisien majeur.
M. MARBOEUF-REGNAULT fut également administrateur du district de la Région parisienne (1967-1976) et Conseiller régional (1976).
M. MARBOEUF-REGNAULT sera par la suite Président de l'Amicale des anciens Conseillers de Paris.
M. Auguste MARBOEUF-REGNAULT était Croix de guerre 1939-1945, Chevalier de la Légion d'honneur et Officier de l'Ordre national du mérite.
Sur l'ensemble des bancs de cette Assemblée, cet homme chaleureux et convivial était estimé pour son sens du devoir et du bien public. M. MARBOEUF-REGNAULT qui, toute sa vie, s'était attaché au service des autres, était également apprécié pour sa grande bonté et son sens de l'amitié.
Je voudrais, à titre personnel, dire à sa famille que je garde un souvenir ému de nos rapports, car j'ai beaucoup travaillé avec lui, que ce soit à la Commission de la jeunesse et des sports, que ce soit au Bureau du Conseil municipal, où il m'avait témoigné - j'étais jeune élu - toute son amitié et toute sa confiance.
En mon nom et au nom du Conseil de Paris, j'exprime à sa veuve, à ses enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants, ainsi qu'à toute sa famille et à ses amis, les condoléances émues de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).
Merci.