Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

124 - QOC 2000-329 Question de Mme Cécile SILHOUETTE, élue de "Ensemble pour une gauche alternative et écologiste", à M. le Maire de Paris au sujet du foyer des Mûriers, 16, rue Fernand-Léger (20e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"Le foyer des Mûriers loge des travailleurs immigrés au 16, rue Fernand-Léger (20e). Propriété de l'Habitat communautaire locatif, il est géré par le Centre d'action sociale de la Ville de Paris.
Depuis des années, les résidants demandent que des travaux soient réalisés afin que les conditions d'accueil et de logement soient décentes. Actuellement, l'immeuble est dans un état de dégradation avancée : le système de chauffage est inopérant, les sanitaires - collectifs - ne disposent pas d'éléments d'un confort minimal : douches sans séparation, robinets sans mélangeurs (ce qui donne de l'eau trop froide ou bouillante), canalisations abîmées et fuites d'eau, ventilation inopérante, sols et peintures à refaire, sans parler des toilettes, régulièrement inutilisables, faute de travaux adéquats.
Le rapport CUQ avait d'ailleurs préconisé des travaux urgents de réhabilitation dans certains foyers : celui des Mûriers en fait partie.
Le Centre d'action sociale et le propriétaire, l'Habitat communautaire locatif, se renvoient la responsabilité de cette situation, et celle-ci continue de se dégrader.
Quelles sont les mesures prises par le Centre d'action sociale pour résoudre cette situation de blocage qui dure depuis très -trop- longtemps ? Comment, en particulier, compte-t-il imposer à l'Habitat communautaire locatif la réalisation des travaux qui lui incombent ?"
Réponse (Mme Marie-Thérèse HERMANGE, adjoint) :
"Le foyer des Mûriers est l'un des 5 foyers de migrants actuellement gérés par le Centre d'action sociale de la Ville de Paris. Ces structures n'ont fait l'objet d'aucune mention particulière dans le cadre du rapport Cuq qui a désigné les 50 établissements à traiter en priorité sur le territoire ; le foyer des Mûriers n'a donc pas été inscrit dans le plan quinquennal au titre de l'année 2000.
Néanmoins, l'état de ce foyer nécessite bien évidemment des travaux de réhabilitation.
C'est pourquoi le C.A.S.V.P. au titre de sa responsabilité de gestionnaire a fait effectuer ou effectuera un certain nombre de travaux d'entretien :
- les douches sont d'ores et déjà installées dans des cabines individuelles ;
- le changement de mitigeurs des douches a été réalisé, réglant ainsi les problèmes de régulation de température ;
- le désembouage du système de chauffage sera réalisé.
Des travaux plus globaux en matière de ventilation, plomberie et peinture pourraient être entrepris, si les financements de l'Etat affectés à la réhabilitation de ces structures peuvent être obtenus.
S'agissant des travaux qui relèvent du propriétaire, ce qui est en particulier le cas des fenêtres et de l'étanchéité des terrasses, le C.A.S.V.P. a décidé d'engager un recours contentieux pour contraindre à leur exécution."