Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

107 - QOC 2000-356 Question de MM. Serge BLISKO, Jean-Marie LE GUEN et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris sur la vente du Château de Passy (Yonne)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"Le Comité de gestion de la caisse des écoles du 13e arrondissement, présidé par M. Jacques TOUBON, maire du 13e arrondissement, a décidé de mettre en vente une propriété, dite "Le château de Passy", située dans l'Yonne.
Cet établissement, acheté dans les années 50, permettait à tous les enfants d'écoles publiques du 13e arrondissement, mais aussi de Paris, de partir en centre de vacances.
Les évolutions pédagogiques, avec la création des classes de nature et de découverte, avaient permis de rendre utilisable cet endroit presque toute l'année.
Depuis ces 10 dernières années, le Comité de gestion de la caisse des écoles du 13e arrondissement a investi près de 20 millions de francs pour rénover, améliorer et mettre aux normes le château de Passy. Il resterait, d'après M. TOUBON, 10 millions de travaux à réaliser pour que cet établissement soit totalement rénové ; or, c'est à ce prix que la mise en vente est effective.
D'après des renseignements pris auprès de sociétés immobilières du département concerné, il s'avère que le prix du marché ne dépasserait pas 20 % de la somme investie. Cette opération serait, en fait, une très mauvaise affaire patrimoniale.
Si pour la caisse des écoles du 13e arrondissement, l'investissement restant s'avère trop coûteux, ne pourrait-on pas envisager que la Ville de Paris, qui gère déjà plusieurs domaines comme le château de Passy, se porte acquéreur de cet établissement afin de poursuivre la mise en oeuvre d'activités ayant pour vocation les loisirs et l'éducation des enfants parisiens ?"
Réponse (M. Vincent REINA, adjoint) :
"Les intervenants demandent si la Ville ne pourrait pas se porter acquéreur du château de Passy-sur-Yonne que la Caisse des écoles du 13e arrondissement a mis en vente, afin de poursuivre la mise en ?uvre d'activités ayant pour vocation les loisirs et l'éducation des enfants parisiens.
Cette caisse des écoles a pris la décision de fermer ce centre de vacances dont elle était propriétaire depuis les années 1950.
Elle a constaté d'une part, qu'il ne répondait plus à la demande des familles, malgré les lourds investissements réalisés pour le moderniser, notamment les chambres et les installations de loisirs, et que d'autre part, il était indispensable d'y consacrer encore des sommes importantes pour mettre aux normes les installations de chauffage, le bâtiment, et la cuisine.
La Ville pour sa part organise chaque année des classes de découverte et, l'été, des séjours "Arc-en-ciel". Le souhait de la Ville est de présenter aux familles des activités qui soient le plus diversifiées possible et adaptées aux différentes tranches d'âge.
L'achat du château de Passy par la Ville la contraindrait à recentrer et à restreindre son offre au détriment des enfants.
Pour ces raisons, il n'apparaît pas opportun que la Ville procède à cette acquisition."