Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

38 - 2000, DAC 75 - Subvention à l'association "Quai n° 5" (10e). - Montant : 80.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


M. Dominique CANE, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DAC 75 relatif à l'attribution d'une subvention à l'association "Quai n° 5".
Je donne la parole à M. OGÉ.
M. Yves OGÉ. - L'intervention que je fais au nom du groupe "U.D.F. et Modérés" n'a rien d'original, et elle sera courte.
Cette subvention appelant les mêmes critiques que celles formulées pour d'autres subventions, depuis plusieurs années, je dis à notre excellente collègue, Mme MACÉ de LÉPINAY, encore une fois, que nous ne remettons pas en cause le principe de l'aide aux activités théâtrales, notamment à la création, ni les talents de l'association subventionnée, mais nous constatons que cette compagnie théâtrale, subventionnée pour la première fois par la Ville de Paris, présente un budget en équilibre sur la base d'une subvention de 150.000 F et nous nous prononçons ce soir sur une base de 80.000 F. Cette troupe, il va lui manquer un peu d'argent.
Une fois de plus, le spectacle ayant eu lieu du 23 mars au 8 mai, nous ne serons, pour cette subvention, qu'une chambre d'enregistrement.
Je sais que vous nous avez indiqué plusieurs fois, Monsieur le Maire et chère collègue, que vous ne pouviez pas faire autrement, nous le regrettons car il ne nous semble pas normal que les élus interviennent à la fin et non en amont.
M. Dominique CANE, adjoint, président. - Je donne la parole à Mme MACÉ de LÉPINAY.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Monsieur OGÉ, je vous ferai la même réponse que toujours, c'est-à-dire que la compagnie a déposé sa demande en temps et en heure. Les délais d'instruction à la Direction des Affaires culturelles sont trop longs pour que le projet arrive plus tôt à notre Conseil.
Quoiqu'il en soit, le spectacle vient de se terminer. Quelquefois, on a des délais encore plus importants...
Je le regrette, et je demande que la Direction des Affaires culturelles puisse instruire plus rapidement.
Ceci étant dit, en début et en fin d'année, beaucoup de demandes arrivent à la Direction des Affaires culturelles qui ne peut pas les instruire toutes en même temps.
Quant au montant de la subvention, je pense que les compagnies font toujours une demande qu'elles jugent raisonnable et nous donnons un montant de subvention que nous jugeons raisonnable, compte tenu de l'enveloppe que nous avons et de la somme que nous pouvons répartir entre les différentes compagnies.
Je vous ferai remarquer que cette compagnie n'est, pour une fois, pas aux abois et j'espère qu'elle pourra s'en sortir ; son spectacle a connu un grand succès. Lorsque les comptes seront arrêtés, nous pourrons les demander, mais ce n'est pas encore le cas car le spectacle s'est terminé le 8 mai.
Je vous remercie de bien vouloir voter ce projet.
M. Dominique CANE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 75.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DAC 75).