Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

58 - I - Questions du groupe "U.D.F. et modérés".QOC 2000-319 Question de MM. Yves OGÉ, Adrien BEDOSSA et des membres du groupe "U.D.F. et modérés" à M. le Maire de Paris à propos de la gêne occasionnée aux résidents du 14e arrondissement par la réduction du temps de travail dans l'administration de la Poste

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2000


Libellé de la question :
"La mise en place, par l'administration de la Poste à Paris, et singulièrement dans le 14e arrondissement, de la réduction du temps de travail (R.T.T.), semble perturber gravement les prestations que les Parisiens sont en droit d'attendre de ce service public.
MM. Yves OGÉ, Adrien BEDOSSA et les membres du groupe "U.D.F. et Modérés" demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir intervenir auprès de la Direction de la Poste afin que les usagers ne subissent pas les conséquences néfastes d'une réorganisation qui semble avoir des difficultés à se réaliser."
Réponse (M. Jacques DOMINATI, premier adjoint) :
"La question posée est relative à la mise en ?uvre par la Poste de la réduction du temps de travail et aux conséquences susceptibles d'en résulter pour les usagers compte tenu de la réorganisation interne des services locaux de la Poste.
Il convient tout d'abord de rappeler que les modalités de la mise en place d'une nouvelle organisation de la distribution et de la collecte du courrier relèvent strictement de la responsabilité de l'entreprise publique et de l'Etat.
Néanmoins, le Maire de Paris est bien entendu très préoccupé par les perturbations et mouvements de grève que subissent actuellement les Parisiens.
En effet, le Maire de Paris et la Municipalité attachent une importance particulière à la qualité des services de proximité rendus aux Parisiens. A cet égard, l'efficacité du service public de la Poste constitue un élément particulièrement important de la qualité de vie des Parisiens dans les quartiers. Elle est également indispensable au bon fonctionnement des entreprises de la Capitale.
C'est pourquoi, le Maire de Paris ne manquera pas de réitérer avec vigueur auprès de la Direction de la délégation Ile-de-France de la Poste sa demande visant à ce que soient recherchées par la Poste toutes solutions permettant d'empêcher une dégradation des prestations offertes au public dans l'ensemble des quartiers de la Capitale et notamment dans le 14e arrondissement."